Suisse

Une nouvelle salle de prière musulmane à Fribourg

L’Association mosquée de Fribourg (MOFRI) a ouvert, début août 2017, une nouvelle salle de prière dans la ville. La MOFRI souhaite également construire une grande mosquée dans le canton.

Le président de l’association musulmane, Max Corpataux, affirme dans le quotidien La Liberté du 22 août n’être lié à aucune organisation étrangère et financer les projets exclusivement avec de l’argent suisse.

Il assure entretenir de bonnes relations avec les autorités. Il se distancie également du groupe salafiste «Lies» (en français ‘lis’), connu pour sa radicalité, qui effectue régulièrement des distributions de Corans dans divers lieux de Suisse.

Nécessité de transparence

Les autorités fribourgeoises n’ont pas été mises au courant de cette ouverture, précise La Liberté. La conseillère d’Etat Marie Garnier a insisté sur la nécessité de transparence quant aux messages transmis dans les lieux de culte, notamment par d’éventuels orateurs invités. Elle a également souligné l’importance du respect du cadre juridique suisse et de l’égalité hommes-femmes.


Une mosquée «pharaonique»?

La MOFRI présente sur son site internet le projet de grande mosquée qu’elle voudrait construire en un lieu encore inconnu du canton. La Liberté qualifie les plans de «pharaoniques». Le bâtiment disposerait ainsi de cinq étages, une salle de prière pour les hommes et une pour les femmes, des salles de cours, de fitness et une piscine. Selon le site, le projet est devisé à 3,7 millions de francs.

La religion musulmane interdisant le prêt avec intérêt, le financement dépend uniquement des dons privés. Max Corpataux indique que la collecte a commencé en 2014, mais qu’elle est encore très loin d’atteindre l’objectif visé. Il ne souhaite pas dévoiler aux autorités l’emplacement du site retenu pour la construction. Il assure ne pas vouloir recourir au financement externe.

Discussions pour un carré musulman au cimetière

Fribourg est pour l’heure la seule commune du canton à être entrée en matière sur la création d’un carré musulman dans le cimetière de Saint-Léonard. Une commission se penche actuellement sur les modalités de l’inhumation des défunts musulmans sur le site. Elle soumettra un certain nombre de principes au conseil communal. Des contacts seront ensuite pris avec les représentants des communautés religieuses disposant de concessions funéraires, afin d’assurer une parfaite égalité de traitement. Sur cette base, un nouveau règlement du cimetière sera rédigé, avant d’être soumis au vote du Conseil général de Fribourg. (cath.ch/lib/rz)

La nouvelle salle de prière musulmane est située à proximité du boulevard de Pérolles
22 août 2017 | 15:20
par Raphaël Zbinden
Fribourg (489), Islam (346)
Partagez!