Manifestation contre les abus de la loi sur le blasphème au Pakistan (Photo: asianews)
International
Manifestation contre les abus de la loi sur le blasphème au Pakistan (Photo: asianews)

Pakistan: Recours en appel du couple chrétien condamné à mort pour blasphème

27.04.2016 par Maurice Page

Un couple de chrétiens pakistanais, condamné à mort au Penjab en 2014 suite à l’envoi de messages ‘blasphématoires’ par téléphone, a fait recours contre sa condamnation. Ce cas illustre une nouvelle fois les abus criants de la loi contre le blasphème dans le pays.

Shafqat Emmanuel et Shagufta Kausar, un couple chrétien du Penjab, auraient envoyé par téléphone portable le 20 juillet 2013 des messages en anglais dont le contenu a été jugé blasphématoire. Ils ont pour cela été condamnés à mort, le 4 avril 2014, rapporte, le 27 avril 2016, l’agence missionnaire vaticane Fides.

Les avocats de la Farrukh Saif Foundation, organisation pakistanaise qui assure la défense du couple, dénoncent un procès totalement arbitraire. Non seulement le couple ne connaît pas l’anglais, mais il est analphabète même en ourdou, la langue locale qui s’écrit en caractères arabes. En outre, aucun téléphone n’a jamais été enregistré à son nom. Lors du procès, aucune autre preuve qu’une déclaration de la compagnie téléphonique locale n’a été avancée par la police.

Le juge a cédé aux pressions islamiques

“Le juge de première instance a cédé aux pressions islamistes et a émis une sentence de mort même s’il n’existait aucune preuve concrète contre le couple” réaffirment les avocats. L’ensemble du procès a eu lieu à l’intérieur de la prison par crainte pour la sécurité du couple, parents de quatre enfants désormais pris en charge par la Farrukh Saif Foundation.

Au Pakistan, les abus de la loi sur le blasphème ont conduit des centaines de membres des communautés minoritaires derrière les barreaux. La loi est gravement manipulée de manière à frapper les minorités, notent les avocats de la fondation. Dans la majeure partie des cas, les personnes sont faussement accusées pour assouvir des vengeances personnelles ou pour s’approprier leurs biens. (cath.ch-apic/fides/mp)


Au Pakistan, des manifestations contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël ont lieu quasi quotidiennement (Photo d'illustration: Ground Report/Flickr/CC BY-NC 2.0)

Islamisme: l'Autorité palestinienne rappelle son chargé de mission au Pakistan

La ville de Quetta se situe à 65 km de la frontière afghane | © Google maps

Pakistan: plusieurs morts dans l'attaque d'une église méthodiste

Actualités ›