Suisse

Pandémie: 12 bénédictins d'Engelberg testés positifs

Douze religieux de l’Abbaye d’Engelberg (OW) ont été testés positifs au coronavirus. Les monastères de Suisse ont été durement touchés par la pandémie de Covid-19.

A l’instar d’autres monastères de Suisse, l’Abbaye d’Engelberg n’a pas pu éviter que le virus s’invite dans ses murs, touchant douze moines. «Certains moines ont une forte fièvre, parfois des vertiges», a indiqué à kath.ch Christian Meyer, Père-Abbé d’Engelberg. Il reste toutefois positif, et espère que «nous traverserons tout cela sans mal, en en tirant un quelconque enseignement et que personne ne souffrira de séquelles».

Les monastères frappés

D’autres lieux de vie consacrée en Suisse ont été durement touchés par la pandémie. Notamment le couvent des Sœurs de charité de la Sainte-Croix d’Ingenbohl, dans le canton de Schwyz, où plus de 50 religieuses ont été testées positives. Récemment, 40 dominicaines du couvent de Cazis, dans les Grisons, ont été mises en quarantaine, dix-huit d’entre elles ayant étés testées positives au coronavirus. Le monastère des Capucins de Schwyz a également été touché.

Durant la première vague du printemps, d’autres monastères avaient enregistré des contaminations, en particulier l’Abbaye bénédictine de Fahr (AG) et le Carmel du Pâquier (FR). (cath.ch/kath/rr/arch/rz)

L'Abbaye d'Engelberg (OW) n'a pas échappé au coronavirus | © Richard Mortel/Flickr/CC BY 2.0
29 novembre 2020 | 15:11
par Raphaël Zbinden
Partagez!