Pour que les hommes vivent de cette vie-là en abondance (Jn 10, 10), Jésus est venu et donne sa chair en nourriture. (Photo:Flickr/Thomas Bresson/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY 2.0</a>)
Vatican
Pour que les hommes vivent de cette vie-là en abondance (Jn 10, 10), Jésus est venu et donne sa chair en nourriture. (Photo:Flickr/Thomas Bresson/CC BY 2.0)

Pape François: "Il faut enseigner avec passion la beauté de l’éternité"

04.12.2018 par I.MEDIA

La rencontre éternelle avec le Seigneur est “l’objectif infini et toujours nouveau”, affirme le pape François dans un message écrit le 4 décembre 2018 à l’occasion de la remise du prix des Académies pontificales.

Chaque année et à tour de rôle, les Académies pontificales placées sous la direction du Conseil pontifical pour la culture remettent un prix, a indiqué L’Osservatore Romano dans son édition du 4-5 décembre. Cette année, pour sa 23e édition, le prix a été remis par les Académies pontificales de théologie et saint Thomas d’Aquin. La remise de ce prix a été l’occasion d’une séance publique sur le thème : ‘Eternité, l’autre visage de la vie’.

L’époque actuelle, regrette le pontife dans son message, est caractérisée par une “fermeture aux horizons transcendants”. Même dans la recherche théologique actuelle, l’éternité semble souvent volontairement oubliée car trop étrangère à la vie quotidienne. De plus, concède-t-il, le langage traditionnel du catéchisme peut en donner une vision monotone et répétitive, ennuyante, voire triste.

L’objectif infini et toujours nouveau de la personne humaine

Pourtant, les Pères de l’Eglise ont offert une vision toute opposée de l’éternité, dynamique et vivante. Car la rencontre avec Dieu, explique le successeur de Pierre, est “l’objectif infini et toujours nouveau” de la personne humaine. Cette certitude est le noyau essentiel de la foi catholique, son espérance qui donne force au témoignage chrétien dans le monde. C’est pourquoi il faut enseigner avec passion la beauté de l’éternité.

Dans son message, le pape révèle les deux vainqueurs ex aequo du prix des Académies pontificales. Il s’agit de Stefano Abbate, pour une thèse sur la ‘sécularisation de l’espérance chrétienne’ et de Francisco Javier Pueyo Velasco pour un volume sur ‘la plénitude terrestre du royaume de Dieu’. (cath.ch/imedia/xln/mp)


L'institut Jean-Paul II fait partie de la Faculté de théologie de l'Université du Latran, à Rome. (Photo: Youtube)

Vatican: l’Académie pontificale de théologie fête ses 300 ans

Peint par Masaccio, le martyre de saint Pierre a eu lieu en 67, soit 3 ans après les premiers martyrs de Rome. (Wikimedia Commons/LDD)

Le pape François sur les pas des premiers martyrs de Rome

Actualités ›