Vatican

Pape François: Le pardon est source de «paix» et de «sérénité»

Cultivé par la prière, «le pardon élargit le cœur, génère le partage, donne la sérénité et la paix», a assuré le pape François le 26 décembre 2018. Le pontife a récité l’Angélus depuis sa fenêtre du Palais apostolique au Vatican à l’occasion de la fête de saint Etienne.

Au lendemain de la fête de la Nativité, la joie «inonde encore» le cœur des fidèles, a affirmé le pape. Dans ce climat de joie, a-t-il poursuivi, est célébrée la fête de saint Etienne, diacre et premier martyr, lapidé à Jérusalem au cours de la persécution contre l’Eglise naissante. Plus qu’un contraste avec la joie de Bethléem, la tragédie de la mort de saint Etienne invite les fidèles à suivre le Christ.

Lors de sa mort, saint Etienne n’a pas maudit ses persécuteurs, mais a au contraire confié leur vie à Dieu, a assuré le pontife. «Nous sommes appelés à apprendre de lui à pardonner sans cesse», car «le pardon élargit le cœur, génère le partage, donne la sérénité et la paix». Que ce soit dans sa propre famille, à l’école ou sur son lieu de travail, il faut adopter «la logique du pardon et de la miséricorde».

Savoir «s’abandonner dans les mains du Seigneur»

Le pardon se cultive par la prière, a indiqué le successeur de Pierre, qui «permet de garder nos yeux fixés sur Jésus». De la prière vient la force de «souffrir le martyre», a-t-il encore expliqué. C’est pourquoi, il faut invoquer avec insistance le Saint-Esprit afin qu’il répande sur les fidèles le don de la force qui guérit les peurs, les faiblesses et les mesquineries. Il faut en outre savoir «s’abandonner dans les mains du Seigneur» et invoquer saint Etienne et la Sainte Vierge: leur prière, a assuré le pape, aide à toujours se confier à Dieu, spécialement dans les moments difficiles.

Après la prière mariale, l’évêque de Rome a salué les pèlerins réunis sur la place Saint-Pierre. Il a souhaité que «la contemplation de l’Enfant Jésus, aux côtés de Marie et Joseph, puisse inspirer les attitudes de fraternité et de partage dans les familles et les communautés». Il a en outre remercié pour les nombreux vœux reçus pour Noël, en particulier «pour le don de la prière» que tant de chrétiens «ont promis de faire». (cath.ch/imedia/pad/rz)

Saint Etienne est considéré comme le premier martyr chrétien
26 décembre 2018 | 13:39
par Raphaël Zbinden
Angélus (155), Martyr (26)
Partagez!