Pour le pape, le don d'organe est un acte noble | © /Flickr/CC BY 2.0
Vatican
Pour le pape, le don d'organe est un acte noble | © /Flickr/CC BY 2.0

Pour le pape, le don d'organes est un acte "d'amour"    

14.04.2019 par I.MEDIA

Plus qu’un service précieux pour la société, le don d’organes est un acte “d’amour” qui doit absolument rester gratuit, a martelé le pape François. Il s’exprimait face aux membres de l’association italienne pour le don d’organes, de tissus et de cellules (AIDO), reçus en audience dans la salle Clémentine au Vatican le 13 avril 2019.

Grâce aux développements de la médecine dans le domaine de la greffe, le don d’organes permet de sauver des vies humaines, a rappelé le pontife. Ce don répond à un besoin social qui reste très important, selon le pape. Plus qu’un geste utile, il s’agit d’une expérience “profondément humaine” et pleine “d’amour généreux”. Le Catéchisme de l’Eglise catholique enseigne d’ailleurs à cet égard que le don d’organe est un acte noble, a-t-il rappelé.

Le don d’organes doit rester gratuit

D’autant plus que la société a besoin de ces gestes concrets de solidarité et d’altruisme, surtout face aux “menaces contre la vie” presque quotidiennes, a insisté le successeur de Pierre, comme dans le cas de l’avortement ou de l’euthanasie. Il faut faire comprendre que la vie est sacrée, a-t-il expliqué en sortant de son texte. Cependant, il est important selon lui que ce don reste un acte gratuit, c’est-à-dire, non rémunéré, car la marchandisation du corps ou d’une partie de celui-ci est contraire à la dignité humaine”.

L’AIDO est née dans les années 1970. Son objectif est de promouvoir une culture du don à travers la sensibilisation des citoyens, l’information sur le sujet ou encore la collecte de déclarations en faveur du don d’organes post-mortem. Elle compte quelque dix mille volontaires en Italie, et est actuellement placée sous la présidence de l’Italienne Flavia Petrin. (cath.ch/imedia/pad/rz)


Le cheikh Akl des Druzes, Cheikh Naiim Hassan (Photo: Jacques Berset)

Don d'organes: les chefs religieux libanais signent leur carte de donneur

Actualités ›