Le port du masque est étendu pour les célébrations religieuses en Suisse romande Photo prétexte | © Grégory Roth
Suisse

Restrictions sanitaires renforcées dans l’Eglise romande

Suite au renforcement des mesures sanitaires prises par le Conseil fédéral, les diocèses de Lausanne, Genève et Fribourg (LGF) et de Sion ont communiqué de nouvelles directives, en vigueur dès le 6 décembre 2021. Elles concernent principalement une extension de la présentation du certificat COVID et du port du masque.

La cellule COVID de LGF indique que le port du masque est obligatoire à l’intérieur (sauf dans de très rares exceptions), partout où le certificat COVID l’est aussi, pour toute personne dès 12 ans. Par conséquent le masque est obligatoire pour toute célébration religieuse, réunion de travail, rencontre pastorale, et sur le lieu de travail (si plus d’une personne est présente dans une salle) etc.

Parmi les exceptions, le diocèse est en train de faire le point auprès des cantons concernant les conditions pour les chanteurs. La situation est pour l’instant éclaircie uniquement pour le canton de de Fribourg: les membres d’une chorale doivent y être en possession d’un certificat COVID: ils peuvent alors chanter avec masque ou sans masque, auquel cas la collecte des coordonnées est obligatoire.

Vérification accrue du certificat

La vérification du certificat sanitaire doit se faire pour davantage de type de rencontres, précise le diocèse.

Les célébrations religieuses bénéficient toujours d’une limite de 50 personnes, sans certificat COVID, mais avec port du masque et relevé des données.

L’exception de présentation du certificat pour les groupes fixes jusqu’à 30 personnes est supprimée. Dès lors, le certificat COVID est notamment obligatoire lors des répétitions de chorales ou tout autre groupe. Il l’est aussi pour les intervenants (orateurs, etc.). Le certificat devient également obligatoire pour les événements en plein air dès 300 personnes. Jusqu’à présent, la limite était fixée à 1’000 personnes.

Le certificat COVID n’est néanmoins pas forcément requis pour les réunions de travail – où la décision dépend de l’employeur – ainsi que pour les célébrations religieuses annoncées «sans pass Covid» (jusqu’à 50 personnes).

Mesures jusqu’au 24 janvier

Pour le diocèse de Sion, les mesures communiquées sont globalement les mêmes.

Les chorales sont tenues au port du masque, même pendant le chant, lorsqu’elles se produisent dans une messe «sans certificat COVID obligatoire» (jusqu’à 50 personnes). En revanche, lorsque les chanteurs se produisent dans une messe «avec certificat COVID obligatoire», elles peuvent enlever le masque pendant le chant. Par assimilation aux concerts ou autres manifestations culturelles, les interprètes peuvent en effet enlever le masque alors que le public doit le conserver en permanence. Les chanteurs remettent le masque dès qu’ils ne chantent pas. En outre, le relevé des coordonnées est dans ce cas également requis pour les chanteurs lors des messes «avec certificat COVID».

Les mesures sont pour l’instant en vigueur jusqu’au 24 janvier 2022. (cath.ch/com/rz)

Le port du masque est étendu pour les célébrations religieuses en Suisse romande Photo prétexte | © Grégory Roth
7 décembre 2021 | 17:00
par Raphaël Zbinden
Partagez!