L'équipe de RTSreligion (Photo: Cath-Info)
Suisse
L'équipe de RTSreligion (Photo: Cath-Info)

RTSreligion: Les magazines sont sauvés

24.06.2016 par Maurice Page

Les partenaires engagés dans la production d’émissions sur la thématique religieuse à la RTS ont abouti à un accord sur la poursuite de ces émissions à partir de 2017. L’offre de programme en ce domaine restera importante sur les ondes de la RTS, en radio et en télévision, ainsi que sur le portail thématique RTSreligion.ch.

Le partenariat entre la Radio Télévision Suisse, Cath-Info et Médias-pro va se poursuivre à partir du 1er janvier 2017. Tel est le résultat de négociations intenses menées ces derniers mois entre les trois entités.

“Nous sommes satisfaits de la conclusion des négociations qui font crédit à la demande du public et au contexte financier tendu qu’affronte la RTS. Le renouvellement de la convention entre les partenaires est un signe encourageant pour nos institutions et nos collaborateurs”, écrivent le 24 juin 2016, dans un communiqué Bernard Litzler, directeur de Cath-Info et Michel Kocher, directeur de Médias-pro.

La pétition Soutenons RTS religion a porté ses fruits

Les partenaires ont trouvé un accord sur une offre de programme qui rend compte du fait religieux notamment par des émissions magazines. Cet accord répond à la forte demande exprimée par le public qui avait réagi massivement à l’annonce de suppressions des magazines religieux du service public en novembre 2015 par une pétition munie de plus de 25’000 signatures (www.SoutenonsRTSreligion.info), relève le communiqué .

Maintien global des émissions radio

En radio, la plupart des émissions sont maintenues: Chronique de RTSreligion quotidienne à 6h27 sur La Première, Cultes et Messes le dimanche sur Espace 2, Hautes Fréquences le dimanche de 19h à 20h sur La Première. A la suppression du magazine A vue d’Esprit sur Espace 2, répondra la création d’une nouvelle émission de décryptage religieux, le dimanche de 11h à 11h30 sur la même chaîne.

Réduction de la production des messes TV

En télévision, les magazines Dieu sait quoi et Faut pas croire vont fusionner pour être diffusés chaque samedi à 13h25 sur RTS Un. En revanche le nombre d’offices religieux télévisés va diminuer d’une trentaine de messes et cultes par année à une vingtaine, dont deux seulement de Suisse romande au lieu de douze actuellement. Des ‘streamings’ (diffusion en direct sur internet) de cultes et messes radio seront agendés à titre expérimental.

Incidences réduites sur le personnel

Ces changements auront des effets moindres que redoutés sur les collaborateurs de RTSreligion, l’offre d’émissions sur la thématique religieuse et la transmission d’offices restant importante. Quelques réductions de temps de travail et de cahier des charges sont néanmoins à prévoir. Elles seront discutées avec les employés concernés, explique Bernard Litzler.

Sur le plan financier, le pôle de compétence RTSreligion coûtera à la RTS 1,75 million de francs par an à partir de 2017, au lieu des 2,5 mio actuels. Les Eglises catholique et protestantes continueront à soutenir financièrement Cath-Info et Médias-pro, rendant ainsi possible un partenariat éditorial original et apprécié des publics de la RTS, conclut le communiqué. (cath.ch-apic/com/mp)


Dominique Voinçon (à g.) et Cyril Dépraz se retrouvent au studio pour les 20 ans de Hautes Fréquences. | © B. Hallet

Les 20 ans de “Hautes Fréquences“: l’actualité religieuse au grand angle

Les Suisses romands pourront regarder sur RTS Un la canonisation du pape Paul VI | © vatican.va

Les canonisations de Paul VI et Oscar Romero à suivre en direct sur RTS Un

Actualités ›