Selon Téhéran, le Vatican soutient l’accord sur le nucléaire iranien malgré le retrait américain

21.06.2018 par I.MEDIA

Le Saint-Siège soutient l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien (JCPOA) signé en 2015 et dont les Etats-Unis se sont retirés en mai dernier, a affirmé Kamal Kharrazi, président du Conseil iranien pour les Relations internationales, après avoir été reçu par le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat du Saint-Siège le 20 juin 2018, a rapporté l’agence iranienne Mehr le même jour.

Selon Kamal Kharrazi, le cardinal Parolin lui a affirmé que le Vatican “appelle” les pays européens à se maintenir dans l’accord et à le garantir. Signé après de longues négociations, le JCPOA limite les capacités nucléaires de l’Iran jusqu’en 2025, de façon à l’empêcher de développer un programme nucléaire. En contrepartie, les pays occidentaux s’engagent à lever les principales sanctions économiques contre la République islamique.

Signé par l’Iran, la France, les Etats-Unis, la Chine, l’Allemagne, la Russie, la Chine et l’Union européenne, cet accord est menacé depuis la décision le 8 mai dernier du président américain Donald Trump de retirer son pays de ce traité et de rétablir des “sanctions au plus haut niveau”.

En septembre 2015, devant l’Assemblée générale des Nations unies à New York (Etats-Unis), le pape François s’était réjoui de cet accord, y voyant “une preuve des possibilités d’une bonne volonté politique et du droit, exercés de façon sincère, patiente et constante“. Il avait alors souhaité que ce traité soit “durable et efficace”.

Le Conseil iranien pour les Relations internationales a été créé en 2006 par Ali Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique – plus haut poste du pays. Il vise notamment à renforcer la présence de l’Iran sur la scène internationale. (cath.ch/imedia/mp)


Téhéran Ordination de la diaconesse de l'Eglise apostolique arménienne Ani-Kristi Manvelian (Capture d'écran)

Iran: ordination d’une diaconesse au sein de l’Eglise arménienne apostolique

La CEDH est allée dans le sens des autorités suisses (Photo:Ooutlandos[ym]/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0)

Un Iranien converti au christianisme sera renvoyé de Suisse

Actualités ›