Suisse: pétition contre le célibat obligatoire des prêtres remise au pape

Florentina Camartin se réjouit que sa pétition contre le célibat obligatoire des prêtres catholiques ait pu être remise en mains propres au pape François. L’ancienne religieuse grisonne révèle que la pétition en ligne, qu’elle a lancée en septembre 2018, a réuni plus de 5000 signatures.

«J’ai le très grand plaisir de pouvoir vous dire qu’il nous a été possible de remettre la pétition au pape François en personne. Il l’a effectivement reçue en mains propres et certainement lue», écrit-elle le 21 août 2019 sur le site internet de la pétition.

«Puisque j’ai eu à ce propos des contacts avec de nombreux dignitaires ecclésiastiques, j’ai pu me rendre compte que beaucoup d’entre eux sont conscients de ce problème et que celui-ci sera sans aucun doute discuté par les évêques. Je vous prie de prier pour le pape et pour les évêques pour qu’ils aient le courage, comme les Apôtres lors du premier concile de Jérusalem (voir Les Actes des apôtres 15,1-31), de trouver des solutions», poursuit-elle.

La démission de l’abbé Marcel Köhle

L’ancienne religieuse d’Ingenbohl, qui a quitté sa congrégation et appartient aujourd’hui au Tiers Ordre franciscain, a rédigé la pétition «Le célibat obligatoire doit être aboli pour les prêtres séculiers!» Elle estime que les prêtres séculiers doivent pouvoir choisir eux-mêmes s’ils veulent accomplir leur charge sacerdotale en étant célibataires ou mariés. Des prêtres mariés doivent pouvoir reprendre leur ministère, s’ils le désirent.

Florentina Camartin, chrétienne engagée de 76 ans, a entrepris son action suite au départ de l’abbé Marcel Köhle, ancien curé de Breil/Brigels, dans le canton des Grisons, qui avait dû démissionner de son poste après avoir annoncé sa relation avec une femme.

 

Marcel Köhle, ancien curé de Breil/Brigels (GR) a démissionné de son poste après avoir annoncé sa relation avec une femme | © Pfarrei Brigels

Des prêtres qualifiés et zélés

«Tout le monde le sait: notre curé très apprécié a annoncé en toute franchise qu’il avait une relation avec une femme et qu’il voulait vivre cette relation au vu et au su de tout le monde. La grande majorité des paroissiennes et des paroissiens admettent cette décision sans difficultés. Dieu a créé l’homme avec ses besoins émotionnels et sa sexualité et a déclaré lui-même que cela est bien ainsi (Livre de la Genèse 1,31)», écrit-elle sur le site de la pétition.

«Avons-nous le droit, en tant que chrétiens baptisés, d’admettre que des prêtres qualifiés et zélés, actifs dans la pastorale, se trouvent démis de leur charge ecclésiale pour l’unique raison que le célibat constitue pour eux une charge trop lourde à porter? Avons-nous le droit d’admettre qu’ils soient obligés non seulement de laisser leur paroisse dans l’embarras, mais encore que leur propre existence soit mise en péril du jour au lendemain? Dieu ne nous posera-t-il pas un jour la question que voici: ‘Pourquoi avez-vous accepté que les choses vous soient imposées ainsi?’» Florentina Camartin a également fait parvenir sa pétition aux évêques suisses. (cath.ch/be)

Florentina Camartin a lancé la pétition contre le célibat obligatoire des prêtres | © focubreil.ch
21 août 2019 | 16:23
par Jacques Berset
Partagez!