L'Eglise d'Angleterre et du Pays de Galle exclut les textes et la musique profanes des célébrations liturgiques du mariage (Photo d'illustration: flickr/hanoihancock/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nd/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY-ND 2.0</a>)
International
L'Eglise d'Angleterre et du Pays de Galle exclut les textes et la musique profanes des célébrations liturgiques du mariage (Photo d'illustration: flickr/hanoihancock/CC BY-ND 2.0)

Textes et musiques profanes bannis des mariages catholiques anglais

06.12.2015 par Pierre Pistoletti

Les textes non-bibliques et les chants profanes durant les cérémonies de mariage sont désormais explicitement déconseillés par les évêques catholiques d’Angleterre et du Pays de Galles dans la nouvelle traduction liturgique anglaise du rituel du mariage. Approuvée la semaine dernière, elle sera publiée en janvier prochain et prendra effet à partir de Pâques 2016.

La présentation du rituel mentionne en effet que, dans la liturgie du mariage, les lectures “devraient être tirées de l’Ecriture Sainte et ne devraient pas être remplacées par d’autres textes”.

Une célébration définie

“Dans un même esprit, la musique et les chants devraient être pris dans la longue et vivante tradition musicale de l’Eglise. Les paroles doivent être l’expression de la foi de l’Eglise”, mentionne le texte de présentation publié sur le site “Liturgy Office” de l’Eglise d’Angleterre et du Pays de Galles.

Si “chaque mariage est unique, sa célébration est aussi une célébration de l’Eglise avec une structure, des textes ainsi qu’une manière de célébrer définis”, peut-on encore lire dans cette présentation. “Il n’est pas nécessaire qu’un poème ou un chant [profane] soit inclus dans la liturgie. Il serait préférable qu’ils soient placés dans la réception du mariage”.

Autres changements

Parmi les autres changements introduits par cette nouvelle traduction: l’obligation d’intégrer dans la liturgie “au moins une lecture qui parle explicitement du mariage, comme les Noces de Cana dans l’Evangile de Jean”.

Ce rituel introduit également différentes bénédictions – pour les couples mariés et à l’occasion d’anniversaires de mariage. Il propose en outre de réciter ou de chanter le Gloria, si le sacrement est célébré au cours d’une Eucharistie, pour en “souligner l’aspect festif”.

Après une première version postconciliaire datant de 1969, la publication en latin de la deuxième édition du rituel du mariage, décidée par la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, date de 1991. La version introduite l’an prochain par l’Eglise d’Angleterre et du Pays de Galles sera la première traduction anglaise de ce texte. (cath.ch-apic/com/pp)


Le cardinal Kevin Farrell est Préfet du dicastère pour les laïcs, la famille et la vie depuis 2016 (Photo: Wikimedia Commons/Cynthiab8s/CC BY-SA 4.0)

Cardinal Farrell: les laïcs doivent être impliqués dans la préparation au mariage

Amoris Laetitia, (La joie de l'amour), l'encyclique du pape François sur la famille.

Pape François: "Pour comprendre Amoris Laetitia, il faut la lire de A à Z"

Actualités ›