Markus Krienke, professeur de philosophie et d'éthique sociale à la Faculté de théologie de Lugano.  | © catt.ch
Suisse

Une université d’été pour réfléchir à l’écologie intégrale

Le Réseau Laudato si’ organise, le 21 août 2021, une journée de réflexion autour du soin de la Maison commune et de l’écologie intégrale. L’université d’été, prévue à Camperio (TI), fait partie d’une série de rendez-vous autour des bonnes pratiques vers une économie globale et un développement humain plus durables.

Catt.ch/Traduction et adaptation Davide Pesenti

«Dans un cadre à la fois vivant et pacifique, à travers cette ‘Sommer School’ nous voudrions donner l’opportunité de cultiver les relations interpersonnelles et entre nos associations. Ceci, afin d’approfondir certaines thématiques particulièrement importantes autour de l’écologie intégrale, comme les nouvelles responsabilités de l’économie ou le lien entre crise écologique et crise écologique», explique Markus Krienke, professeur de philosophie moderne et éthique sociale à la Faculté de théologie de Lugano (FTL).

Celui qui est aussi membre du Réseau Laudato Si’ indique que cette université d’été ne se tiendra pas simplement sous la forme de conférences, «mais de façon concrète, en impliquant directement les participants à cette réflexion de fond».

La journée d’étude est organisée par la Rete Laudato Si’, un réseau regroupant 14 associations de Suisse italienne qui a pour objectif d’unir les forces, afin de proposer des initiatives concrètes dans le domaine de l’écologie intégrale et de sa mise en place dans vie de tous les jours.

Pour le bien des nouvelles générations

La journée s’adresse à tous ceux qui sont intéressés par la thématique, avec toutefois une attention spécifique dédiée aux jeunes, particulièrement sensibles aux thèmes de l’économie, de l’environnement et de l’avenir de la planète.

«Si nous ne prenons pas en compte les questions d’environnement, de durabilité et de responsabilité, nous ne pourrons plus faire face aux enjeux de l’avenir.»

«L’attention portée à l’environnement est une dimension extrêmement importante pour repenser l’économie du futur», détaille le directeur de la Chaire Rosmini de la FTL. «En effet, si nous ne prenons pas en compte les questions d’environnement, de durabilité et de responsabilité, nous ne pourrons plus faire face aux enjeux de l’avenir». L’approche à la problématique du dérèglement climatique proposée n’est donc pas exclusivement environnementale, mais il inclut toute la personne humaine.

«L’écologie intégrale prend également en compte l’aspect social, relationnel. Au cours de cette journée, nous explorerons non seulement les dimensions éthiques, spirituelles et bibliques, mais aussi les questions purement économiques et politiques de ce thème», explique Markus Krienke. Finalement, «notre objectif est de clarifier comment l’économie intégrale prenne en compte les aspects environnementaux, dans une approche anthropologique à 360 degrés».

La Covid comme moteur

La crise causée par la pandémie de Coronavirus sera également abordée durant la journée d’étude. «Notre ‘Summer School’ est en partie née de cette crise pandémique et surtout des expériences que nous avons tous vécues pendant cette période», précise le professeur tessinois, pour qui la prise de conscience de la profonde relation entre l’être humain et l’environnement s’est accrue depuis le printemps 2020.

«Dans la légèreté et la joie de l’été, nous invitons les participants à réfléchir ensemble, afin de trouver des réponses à nos préoccupations à propos de notre maison commune.»

«Nous aimerions donc partager les réflexions qui sont nées des bouleversements provoqués par cette crise et nous en servir pour créer une nouvelle perspective pour l’avenir. Dans la légèreté et la joie de l’été, nous inviterons les participants à réfléchir ensemble, afin de trouver des réponses à nos questions et à nos préoccupations à propos de notre maison commune», conclut Markus Krienke. (cath.ch/catt.ch/dp)

Markus Krienke
Markus Krienke est professeur de philosophie moderne et d’éthique sociale à la Faculté de théologie de Lugano (FTL). Dans ses travaux de recherche il s’engage pour une réconciliation critique entre le christianisme et la modernité à travers l’actualisation de la pensée du théologien italien Antonio Rosmini. Il est directeur de la «Cattedra Antonio Rosmini» de la FTL et de la Vidéo Cattedra Rosmini.

Markus Krienke, professeur de philosophie et d'éthique sociale à la Faculté de théologie de Lugano. | © catt.ch
16 août 2021 | 12:13
par Davide Pesenti
Partagez!