De passage en Suisse, l'archevêque de Bangui dénonce le «business de la guerre»

27.10.2017 – Le conflit sanglant qui a plongé la République Centrafricaine dans un profond chaos n'est pas un affrontement entre musulmans et chrétiens. C'est une lutte pour s'emparer des richesses du pays, au profit de chefs de guerre et de ceux qui les emploient, confie à cath.ch le cardinal centrafricain Dieudonné Nzapalainga, archevêque de Bangui.

Mots-clé

mots-clé