Caritas Syrie: les médias ne disent pas toute la vérité sur la réalité syrienne

23.02.2018 – Caritas Syrie déplore que les médias occidentaux ne disent pas toute la vérité sur la réalité de la guerre dans le pays et «négligent malheureusement une partie de l’histoire syrienne». Un parti pris qui ne parle que des bombardements gouvernementaux sur la Ghouta orientale, mais qui fait l'impasse sur les obus et missiles venant de la partie rebelle qui s'abattent sur Damas.

«Les responsables des bombardements d'Alep devront en rendre compte devant Dieu», lance le pape

28.09.2016 – «Je lance un appel à la conscience de ceux qui sont responsables des bombardements en Syrie et qui devront en rendre compte devant Dieu.» C’est ce qu’a lancé le pape François au terme de l’audience générale sur la place Saint-Pierre à Rome, le 28 septembre 2016.

Massacre de militaires syriens dû à un bombardement américain

19.09.2016 – «Ici personne ne croit que le massacre de militaires syriens provoqué par le bombardement américain d’une caserne ait constitué une erreur». C'est que qu'a estimé le 19 septembre 2016 Mgr George Abu Khazen, vicaire apostolique d’Alep pour les catholiques de rite latin.

Petit garçon

06.08.2015 – «Little boy», petit garçon, un nom charmant. Sauf qu’il s’agit de la bombe la plus violente jamais utilisée. «Little Boy» a été largué sur Hiroshima le 6 août 1945. Un désastre humain, un choc effroyable: 70'000 personnes tuées, des dommages irréversibles, un traumatisme dont le Japon, frappé à nouveau trois jours plus tard, sortit hébété et vaincu.

Toutes les cloches d'Hiroshima ont sonné jeudi à 8h15

06.08.2015 – Hiroshima, 06.08.15 (cath.ch-apic) Toutes les cloches de la ville d'Hiroshima ont sonné jeudi à 8h15 (23h15 mercredi, heure suisse), 70 ans exactement après l'explosion atomique qui causa la mort d'environ 140'000 personnes.

Des églises ukrainiennes détruites par des bombardements

14.07.2015 – Telmanovo, 14.07.15 (cath.ch-apic) L'église St-Michel, à Telmanovo, dans le district de Donetsk, en Ukraine orientale, a été détruite par un bombardement des séparatistes pro-russes, a indiqué le 13 juillet 2015 l'archevêque de Donetsk et Mariupol de l'Eglise orthodoxe ukrainienne du Patriarcat de Kiev.

Mots-clé