Après le vote du sénat rejetant l'IVG, la société argentine plus divisée que jamais

09.08.2018 – Après un débat historique qui a duré plus de 16 heures, le projet de loi de légalisation de l'avortement en Argentine, adopté à une courte majorité par les députés en juin dernier, a été rejeté le 8 août 2018 par 38 sénateurs contre 31 et 2 abstentions. Mais face à l'IVG, la société argentine, traditionnellement catholique, est plus divisée que jamais.

Mots-clé