Valerio Maj: «J'avais 13 ans, mon prédateur s'appelait Don Mario»

24.05.2019 – «Je suis un survivant aux abus sexuels d’un prêtre... Je n'ai pas perdu la foi, je ne parle pas pour condamner l'Eglise, mais je veux qu'elle prenne conscience!» Les mots percutants de Valerio Maj, un retraité de 63 ans vivant près de Fribourg, ont secoué la trentaine de paroissiens invités le 22 mai 2109 à Riaz par l'équipe pastorale de l'UP Notre-Dame de Compassion.

Mots-clé