Vincent Roos: Ce sera deux bières, mon père

08.03.2019 – Curé de la paroisse du Sacré-Cœur à Ouchy (VD), Vincent Roos troque la chasuble pour le tablier deux fois par semaine. Ce Jurassien d’origine, ancien garde suisse et ancien horticulteur, travaille à 20% au Bla Bla, un café de Vevey. Une manière de se rendre proche des gens qui ne mettent jamais les pieds à l’église.

Mots-clé

mots-clé