Miss Suisse: «La beauté tend vers Dieu»

17.12.2015 – Parler du pape François, de saint Luc et de Platon avec Miss Suisse reste quelque chose d'assez étonnant. «Je ne suis pas une experte des questions religieuses», s'excuse pourtant Lauriane Sallin d'entrée de jeu. Une appréhension qui se révèle vite infondée: la Belfagienne de 22 ans est capable de déployer le fil d'une pensée cohérente sur Dieu, sa foi catholique et ses implications éthiques – et même esthétiques.

Mots-clé