Aiman Mazyek, président du Conseil central des musulmans d'Allemagne, est favorable à la venue d'Asia Bibi dans le pays | © Christliches Medienmagazin/Wiki/CC BY 2.0
International
Aiman Mazyek, président du Conseil central des musulmans d'Allemagne, est favorable à la venue d'Asia Bibi dans le pays | © Christliches Medienmagazin/Wiki/CC BY 2.0

Asia Bibi en Allemagne? Avis favorable du Conseil central des musulmans

14.11.2018 par Bernard Litzler

Asia Bibi, la catholique pakistanaise libérée le 7 novembre 2018, serait prête à se rendre en Allemagne. Des voix favorables se manifestent outre-Rhin, même du côté du Conseil central des musulmans d’Allemagne (ZMD).

La libération de prison d’Asia Bibi a exacerbé la colère des musulmans radicaux. Des manifestations violentes ont eu lieu dans plusieurs villes pakistanaises, les jours suivants. Si l’ex-détenue a pu retrouver sa famille, la question reste ouverte: où ira-t-elle maintenant? Plusieurs pays occidentaux ont proposé de l’accueillir.

La réponse vient peut-être d’Allemagne. L’avocat de la catholique pakistanaise, Saif-ul-Malook, a indiqué, dès la libération d’Asia Bibi, que sa cliente “serait heureuse, si elle pouvait se rendre en Allemagne”. Cette demande a fait réagir favorablement certains partis politiques. “Après toutes les souffrances endurées par Asia Bibi et sa famille, leur départ du Pakistan ne doit pas être différé, simplement parce qu’il n’y a pas d’accord sur le pays qui est prêt à les accepter”, a exprimé Kathrin Göring-Eckardt, cheffe des Verts. “Le gouvernement fédéral [allemand] doit utiliser tous les leviers diplomatiques pour protéger sa vie”, a souligné, de son côté, Gyde Jensen, présidente de la Commission des droits de l’homme du Bundestag.

Aiman Mazyek écrit au cardinal Marx

Autre réaction favorable, celle d’Aiman Mazyek, président du Conseil central des musulmans en Allemagne (Zentralrat der Muslime in Deutschland, ZMD). Il est prêt, dit-il, à accueillir la mère de famille avec ses cinq enfants. “Nous voulons donner l’exemple, dans la tradition de notre pays cosmopolite et plurireligieux et dans l’esprit des droits humains qui nous lient tous», a-t-il indiqué à la presse en saluant la décision de l’annulation de la condamnation par les plus hautes juridictions pakistanaises. Pour Aiman Mazyek, cet accueil serait “une bonne occasion de discuter de la liberté de religion et d’expression dans une atmosphère ouverte.”

En outre, le président du ZMD interpelle l’Eglise catholique. Il a adressé une lettre en ce sens au président de la Conférence épiscopale allemande, le cardinal Reinhard Marx: “Nous serions également très heureux si l’Eglise catholique pouvait nous soutenir dans notre projet de rencontre interreligieuse avec Asia Bibi et si nous pouvions coordonner nos efforts dans cette direction”, indique Mazyek.

Changer son apparence

Toutefois, Asia Bibi devrait sans doute prendre une nouvelle identité en Allemagne, changer son apparence et disparaître, estime Berthold Pelster, expert en matière de liberté religieuse auprès de l’œuvre catholique d’entraide Aide à l’Eglise en détresse (AED), selon le journal catholique Tagespost du 14 novembre. “Même en Allemagne, il est probable qu’elle ne sortira jamais dans la rue sans gardes du corps”, dit Pelster. “Elle ne peut pas vivre comme une personne libre en Allemagne ou dans un autre pays européen.” Il y a toujours le danger que surgisse un fanatique religieux voulant rendre une prétendue justice par un assassinat meurtrier. (cath.ch/com/bl)


La chrétienne pakistanaise Asia Bibi

Asia Bibi a quitté le Pakistan

La Cour suprême a rejeté le recours présenté à l’encontre de l’acquittement d’Asia Bibi.

Pakistan: la Cour suprême confirme l'acquittement d'Asia Bibi

Actualités ›