Bastian Keckeis: "Compostelle m'a appris la simplicité – ce qui est nécessaire dans ma vie" | © Grégory Roth
Suisse
Bastian Keckeis: "Compostelle m'a appris la simplicité – ce qui est nécessaire dans ma vie" | © Grégory Roth

Bastian Keckeis: la simplicité au cours du chemin (6/7)

10.04.2019 par Grégory Roth

Dessinateur en bâtiment et architecte paysagiste de formation, Bastian Keckeis a choisi la simplicité. Désireux de vivre en nature, il est devenu accompagnateur en montagne. Il donne aussi des cours de dessin et d’aquarelle en extérieur. Une passion qui lui permet de prendre le temps de s’arrêter.

C’est au terme du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle que Bastian Keckeis a opté pour cette simplicité de vie. Avec l’Université populaire, il propose plusieurs formations pour se préparer aux pèlerinages de Compostelle et de la Via Francigena, entre autres. Rencontre avec ce passionné de dessin, pour qui la nature permet de trouver tout ce dont l’humain a besoin: le bien-être du corps et de l’esprit. (cath.ch/gr)


Carême: le choix de la simplicité

 

Ils ont renoncé à la carrière, au confort matériel, ou à la modernité pour se concentrer sur “l’essentiel”. Alors que beaucoup de chrétiens expérimentent le dépouillement principalement en période de carême, ces personnes en ont fait un choix d’existence. Découvrez de multiples façons de vivre sur le long terme une sobriété volontaire et épanouie.

cath.ch propose, tous les jeudis de la période de carême, du 7 mars au 18 avril 2019, sept portraits de personnes à la simplicité inspirante.

 


Accéder au dossier


1. François Friche: la décroissance qui enrichit


2. Christine von Garnier: “Il faut se souvenir du petit Bushman!”


3. Dorothée Thévenaz Gygax, la “Maman bio”


4. Alain Monnard, pasteur de Crêt-Bérard: retour à l’essentiel


5. Sœur Teresa du Verbe de Vie: le leitmotiv de la simplicité


6. Bastian Keckeis: la simplicité au cours du chemin


7. Bernard Miserez: “Le Vorbourg, c’est la simplicité!”

Actualités ›