Vatican

Dans ce monde en guerre, les festivités de Noël sonnent faux, déplore le pape        

Rome, 19.11.2015 (cath.ch-apic) «Tout est truqué!» Pour le pape François, illuminations, crèches et fêtes de Noël sont faussées car le monde tout entier continue à faire la guerre. Des guerres réprouvées avec «cynisme» par une humanité qui a choisi en réalité «la voie de la haine». Le pape François n’a pas mâché ses mots lors de la messe qu’il célébrait le 19 novembre 2015 à la Maison Sainte-Marthe, moins d’une semaine après les attentats de Paris et les représailles françaises en Syrie.

«A Noël, il y aura des lumières, il y aura des fêtes, des arbres illuminés et aussi des crèches», mais «tout est truqué», s’est exclamé le pontife, alors qu’un immense sapin arrivait au même moment sur la place Saint-Pierre en vue des fêtes de fin d’année. Aux yeux du pape François, tout est faussé parce que «le monde continue à faire la guerre, à faire les guerres (…) Nous avons choisi la voie des guerres, la voie de la haine», a soutenu le pape, «de partout il y a la guerre, il y a la haine».

«Nous sommes devenus fous!»

«Nous sommes devenus fous !», a en outre lancé le pape François en constatant que certains «se consolent en disant: vingt enfants ›seulement’ sont morts». Le chef de l’Eglise catholique a une nouvelle fois fustigé le trafic d’armes, qui provoque tant de morts innocents et qui met «tant d’argent dans les poches des trafiquants d’armes (…) Ceux qui font les guerres, a-t-il averti, (…) sont maudits, ce sont des délinquants».

Si une guerre «peut se justifier, entre guillemets, avec tant et tant de raisons», cependant dans cette «troisième guerre mondiale en morceaux», quand «le monde entier, comme il l’est aujourd’hui, est en guerre», a insisté l’évêque de Rome, «il n’y a pas de justification». Le pape a donc invité les chrétiens à pleurer «pour ce monde (…) qui vit pour faire la guerre en ayant le cynisme de dire de ne pas la faire», afin qu’il retrouve «la capacité de pleurer pour ses crimes». (apic/imedia/ak/rz)

Le pape François a fustigé "la voie des guerres" prise par l'humanité
19 novembre 2015 | 13:37
par Raphaël Zbinden
guerre (54), Noël (137), Terrorisme (198)
Partagez!