Décès de Jean Mercier, rédacteur en chef adjoint de La Vie

Jean Mercier, rédacteur en chef adjoint de l’hebdomadaire catholique français La Vie, où il travaillait comme journaliste depuis 1999, est décédé jeudi 19 juillet à l’âge de 54 ans des suites d’un cancer.

«Jean Mercier est au Ciel, après trois ans et demi d’une lutte immensément courageuse», écrit sur les réseaux sociaux le directeur de la rédaction de La Vie, Jean-Pierre Denis.

Fin connaisseur de l’Eglise et passionné de théologie, il était auteur des livres sur le célibat des prêtres notamment. Il avait rencontré le succès en librairie avec son premier roman intitulé «Monsieur le curé fait sa crise», histoire drôle et tendre d’un curé qui craque (Editeur : QUASAR 2016).

Jean-Pierre Denis rappelle que son collègue et ami Jean Mercier était «un journaliste respecté et influent, mentor de nombreux jeunes confrères de la presse catholique, vaticaniste pointu, essayiste brillant et caustique, intellectuel polyglotte, conteur à succès, collègue généreux, exigeant et joyeux, ami fidèle, personnalité aussi forte que sensible».

Un chrétien engagé

Engagé dans la catéchèse des adolescents à Vernon, dans le département de l’Eure, en région Normandie, où il habitait, puis dans le catéchuménat des adultes dans une paroisse parisienne, Jean soutenait également l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT).

L’auteur du Dictionnaire du christianisme, du Célibat des prêtres, de La discipline de l’Eglise doit-elle changer ? et de Monsieur le curé fait sa crise, jetait un regard pertinent sur la situation de l’Eglise. «La Vérité vous rendra libre» était l’un des versets auxquels il était le plus attaché, rappelle pour sa part Radio Notre-Dame, à Paris. Jean Mercier citait très souvent Bernanos: «Il ne faut pas avoir peur de voir les choses en face et compter sur la grâce de Dieu». Jean Mercier a tenu un blog: www.lavie.fr/blog/jean-mercier/ (cath.ch/be)

Le journaliste Jean Mercier | Capture d'écran
20 juillet 2018 | 15:55
par Jacques Berset
Partagez!