Suisse

Emilie Boillat, une agricultrice vachement engagée

Présidente des Jeunes agriculteurs jurassiens (JAJ), Emilie Boillat souhaite donner de l’espoir aux agriculteurs de sa génération et partage volontiers sa passion aux autres jeunes. Ce qui aide cette jurassienne de 24 ans à aller de l’avant, c’est avant tout le contact régulier avec ses vaches et ses chevaux.

Première femme élue à la tête des JAJ en février 2018, Emilie Boillat possède un CFC d’agricultrice, une maturité et un diplôme d’ingénieure agronome. Un des ces premiers projets en tant que présidente: installer des caméras GoPro sur la tête des animaux, afin d’améliorer la communication et la compréhension du quotidien des animaux et des paysans, en proposant de petits films originaux.  (cath.ch/gr)

Pour Emilie Boillat, l'agriculture est une passion à communiquer à tous les jeunes | © Grégory Roth
28 septembre 2018 | 08:33
par Grégory Roth
Agriculture (27), Jeunes (112)
Partagez!

Quittez vos canapés!

A quelques jours de l’ouverture du synode consacré aux «jeunes, à la foi et au discernement vocationnel», cath.ch est allé à la rencontre de la génération Y. Pour l’interroger sur sa capacité à s’engager pour changer le monde.

Chrétien ou non, chacun des jeunes de cette série répond à sa manière à l’appel du pape lors des JMJ de Cracovie (juillet 2016): «Le monde vous demande d’être des protagonistes de l’histoire.» Dans un langage imagé, François pressait les jeunes à quitter leur canapé et à s’équiper de chaussures à crampons. «Nous ne sommes pas venus au monde pour végéter, mais pour laisser une empreinte«.


1. Lisa Mazzone, politicienne
(07.09.18)


2. Robin Moulin, sapeur-pompier
(14.09.18)


3. Alexandre Frezzato, religieux
(21.09.18)


4. Emilie Boillat, agricultrice
(28.09.18)