Fribourg: William et Joëlle Marie Frei, nouveaux responsables de l'Adoration Perpétuelle

Depuis le 19 octobre 2005, fait unique en Suisse, le Saint-Sacrement est adoré nuit et jour, sept jours sur sept, en ville de Fribourg. Après 12 ans passés à la coordination de l’Adoration Perpétuelle, le Valaisan Charles-Henri de Roten a passé la main en début d’année à William Frei et à son épouse Joëlle Marie.

Désormais, c’est un diplomate à la retraite d’origine zurichoise, né en 1950 à Berne et habitant Donatyre, dans la commune d’Avenches, qui a repris le flambeau avec son épouse. Entré en 1981 au service du Département fédéral des affaires étrangères, William Frei, qui fut  consul général de Suisse à Shanghai de 2006 à 2010, a une longue carrière diplomatique derrière lui. Il fut notamment en charge des relations avec le Parlement européen à Bruxelles et à Strasbourg.

Après 12 ans, Charles-Henri de Roten passe la main

Charles-Henri de Roten a cherché un successeur pendant deux ans, confie William Frei à cath.ch. En désespoir de cause, il a demandé au Père Nicolas Buttet, le fondateur de la Fraternité Eucharistein, de prier. «Il a prié pendant plusieurs mois, et c’est notre nom qui est sorti. Nicolas Buttet nous a alors contactés», confie le couple Frei.

«On était enthousiastes, mais aussi perplexes, car nous ne connaissions personne à Fribourg…  Mais quand le Seigneur appelle, on accepte avec grande joie et reconnaissance».

La tâche de William et de son épouse d’origine lilloise est d’assurer la continuité des équipes d’adorateurs, avec la volonté de bien intégrer l’Adoration Perpétuelle dans l’Eglise locale fribourgeoise. «Beaucoup repose sur la communauté Eucharistein et sur les membres l’Institut Philanthropos, à Bourguillon, mais il faut qu’ils soient épaulés. J’ai l’impression que l’Adoration Perpétuelle n’est pas aussi bien connue à Fribourg qu’elle le mériterait, alors qu’on en a entendu parler à Bruxelles. Nous devons trouver l’appui des prêtres. Quelques-uns sont déjà des adorateurs, c’est stimulant pour les paroissiens».

Soutien épiscopal

Les nouveaux responsables ont l’appui de Mgr Morerod et de Mgr Alain de Raemy: «Ils nous ont donné leur soutien. Deux curés modérateurs, le chanoine Paul Frochaux, de l’Unité pastorale Notre-Dame de Fribourg, et Philippe Blanc, de l’UP Saint-Joseph, sont derrière le projet. Nous avons également reçu l’appui du Père Pascal Marquard, Père gardien du couvent des Cordeliers à Fribourg».

A l’instar de son mari, Joëlle Marie souhaite promouvoir l’ouverture à toutes les sensibilités: «Nous n’avons pas d’étiquettes, Jésus rassemble toutes les brebis!»

Au service de l’Eglise locale

William et Joëlle Marie ont l’habitude de travailler en Eglise en couple: tous deux distribuent la communion le dimanche à l’HIB, l’Hôpital intercantonal de la Broye. «Partout où nous sommes allés – à Bruxelles, à Shanghai, à Rome ou ailleurs, nous nous sommes mis au service de l’Eglise locale, pour le catéchisme, la préparation au baptême ou au mariage, nous avons donné des témoignages, participé à la rédaction d’une revue, à des groupes de prière, etc.»

Le souci, désormais, est d’assurer la permanence de l’Adoration, car s’il y a bien une bonne centaine d’adorateurs, il faut penser aux week-ends et aux périodes de vacances, quand les gens sont absents. «On sent la pression sur nous, car beaucoup repose sur la communauté Eucharistein, c’est un souci. Mais cela dure déjà depuis 12 ans, c’est remarquable. Le cardinal Rylko, qui est venu récemment à l’église des Cordeliers, nous a dit: Fribourg est un trésor, il faut le partager!» JB

Charles-Henri de Roten, responsable de l’Adoration Perpétuelle de Fribourg pendant 12 ans (Photo: Pierre Pistoletti)

Messes festives

Chaque mois, une messe est célébrée par une personnalité d’Eglise, en vue de réunir les adorateurs et de stimuler leur ferveur. Animée durant l’année universitaire par les étudiants de l’Institut Philanthropos, elle se prolonge par une bénédiction du Saint-Sacrement. Une  journée eucharistique a lieu une fois par an. Un enseignement est donné sur le thème de l’eucharistie, suivi par une messe festive et une veillée d’adoration.

Informations pratiques

L’adoration a lieu à l’église des Cordeliers, rue de Morat 6-8, à Fribourg Le Saint-Sacrement est exposé:

– le jour, à la Chapelle Maximilien Kolbe: de 08h à 18h

– la nuit, à la Chapelle des Ermites: de 18h à 07h

Le Saint-Sacrement est reposé durant les messes. Accès libre de jour et de nuit (aucun code n’est requis pour entrer dans l’église la nuit) (cath.ch/be)

 

William et Joëlle Marie Frei, nouveaux responsables de l'Adoration Perpétuelle à Fribourg
4 février 2017 | 21:52
par Jacques Berset
Partagez!