La Grande châsse a retrouvé tout son lustre grâce à une technologie développée en Suisse romande | © Bernard Hallet
Dossier

La Grande châsse de Saint-Maurice a retrouvé son lustre

19 septembre 2021 | 17:00
par Bernard Hallet
1

Après quatre ans de travaux, la restauration complète de la Grande châsse du trésor de l’abbaye de Saint-Maurice (VS) s’est achevée. Le reliquaire vieux de plus de 800 ans sera présenté à la presse le 21 septembre 2021. Cath.ch a pu entrer dans l’atelier et a filmé les différentes étapes de ce travail exceptionnel: étude approfondie, démontage méticuleux, nettoyage minutieux, et remontage attentif des 300 pièces d’orfèvrerie qui ornent la châsse. Premier épisode: le nettoyage avec des instruments à la pointe de la technologie.

Restaurateurs, spécialistes du bois, de l’orfèvrerie, gemmologues et historiens médiévistes se sont succédé dans le petit atelier niché au cœur de l’abbaye de Saint-Maurice, où cath.ch a pu installer ses caméras. L’objet, appelé aussi «châsse aux gemmes» en raison des 200 pierres qui ornent le reliquaire, a été entièrement démonté, nettoyé et remonté.

Les spécialistes qui se sont penchés sur ce coffre ont également profité du chantier pour étudier les moindres détails de l’objet et tenter d’en déterminer la date de fabrication et la manière dont elle a été assemblée. Huit cents ans plus tard, on reste impressionné par le travail des orfèvres du Moyen-Age.

Cath.ch vous emmène dans l’atelier pour suivre au plus près les étapes de restauration et d’étude de l’objet. Une technologie développée en Suisse romande a permis, sans les altérer, le nettoyage en profondeur des 300 pièces d’orfèvrerie qui ornent la châsse de Saint-Maurice. (cath.ch/bh)

Suite
La Grande châsse a retrouvé tout son lustre grâce à une technologie développée en Suisse romande | © Bernard Hallet

Après quatre ans de travaux, la restauration complète de la Grande châsse du trésor de l'abbaye de Saint-Maurice (VS) s'est achevée. Le reliquaire vieux de plus de 800 ans a été présenté à la presse le 21 septembre 2021. Cath.ch a pu entrer dans l'atelier et a filmé ce travail exceptionnel durant plus de trois ans, vous amenant au cœur de ce projet exceptionnel.

Articles