Suisse

La joie des familles au cœur de Fribourg

Le Festival des familles à Fribourg a rassemblé, le 16 juin 2019, près de 600 personnes à la paroisse du Christ-Roi. Le thème de cette édition ensoleillée était le pardon.

La place devant l’église du Christ-Roi se remplit rapidement d’une foule joyeuse au sortir de la messe. Les enfants se dirigent immédiatement vers le château gonflable et les divers jeux proposés aux plus petits. Des associations pro-vie aux diverses congrégations en passant par une expo de BD chrétiennes, les familles peuvent découvrir, parmi la vingtaine de stands, de quoi nourrir leur appétit spirituel. Les nourritures terrestres sont aussi présentes, et la foule est dense autour des tables où les chips côtoient les petits verres de blanc.

La journaliste Bénédicte Drouin-Jollès est venue parler du pardon | © Raphaël Zbinden

«L’affluence est particulièrement importante pour cette septième édition», assure à cath.ch Bertrand Georges. Le responsable de la pastorale familiale de Fribourg se réjouit que l’église ait été «pleine à craquer» pour la messe, célébrée par l’abbé Paul Frochaux.

Retrouver le pardon

Si dans la manifestation s’égayaient des familles unies et heureuses, le Festival n’élude cependant pas les nombreuses menaces qui peuvent peser sur cet équilibre. Les organisateurs ont ainsi décidé de mettre l’accent de cette septième édition sur les enjeux du pardon, notamment au sein du couple. «A l’heure où un mariage sur deux échoue, il faut retrouver le sens du pardon. Il s’agit d’un des fondamentaux de la préservation du couple», commente Bénédicte Drouin-Jollès. La journaliste française, rédactrice en chef du magazine Famille chrétienne, a tenu, après le pique nique de midi, une conférence sur le sujet.

Des ateliers pour les enfants, une démarche en famille et un spectacle ont conclu cette journée placée sous le signe du soleil et de l’harmonie. (cath.ch/rz)

Paul et Madeleine se sont bien amusés au Festival des familles de Fribourg | © Raphaël Zbinden
16 juin 2019 | 15:50
par Raphaël Zbinden
Partagez!