Markus Vögtlin, président de l'Association catholique suisse pour la presse (ACSP) et l'administrateur Melchior Etlin (photo Maurice Page)
Suisse
Markus Vögtlin, président de l'Association catholique suisse pour la presse (ACSP) et l'administrateur Melchior Etlin (photo Maurice Page)

L'Association catholique suisse pour la presse a 100 ans

26.05.2017 par Maurice Page

L’Association catholique suisse pour la presse (ACSP) a ouvert le 26 mai 2017 à Fribourg, la commémoration de ses 100 ans d’existence. Fondée en 1917, à Zug, l’association a été le témoin et souvent l’actrice des mutations du paysage de la presse catholique en un siècle, des caractères en plomb à l’avènement d’internet et des réseaux sociaux.

Si les moyens ont beaucoup évolué, le but de l’association catholique suisse pour la presse n’a pas changé: il s’agit d’encourager la présence catholique dans les médias, a rappelé en ouverture de l’assemblée générale le président de l’ACSP Markus Vögtlin. Réunis au couvent des cordeliers à Fribourg, la petite vingtaine de membres présents a absous l’ordre du jour statutaire avant une visite du couvent et des ses trésors et une partie récréative dans les jardins s’ouvrant vers le nouveau pont de la Poya.

100 ans de rapports

Depuis 100 ans, l’ACSP a publié chaque année un rapport sur la presse catholique en Suisse. Tous ont été soigneusement conservés et ils présentent aujourd’hui un panorama historique complet de l’évolution des médias. Une page spéciale de son site internet donne accès à l’ensemble de cette documentation.  A l’occasion du 100e anniversaire cette histoire sera aussi remise en valeur dans une publication et lors d’une journée de fête le 9 septembre 2017 à Zoug, sur le lieu même qui a vu naître l’association en 1917. La journée se déroulera sur le pont d’un bateau sur le lac de Zoug.

100 ans d’histoire, 100 ans de rapports de l’Association catholique suisse pour la presse (photo Maurice Page)

1917 marque aussi le 100e anniversaire de la fondation de l’Agence de presse internationale catholique Kipa-Apic dont les activités ont été reprises en 2015 par les Centres catholiques des médias à Zurich et à Lausanne. Pendant de longues années Kipa-Apic a été la principale bénéficiaire du soutien de l’ACSP. C’est pourquoi célébrer ces 100 ans prend tout son sens, a souligné l’administrateur Melchior Etlin.

Comptes 2016 à l’équilibre

Pour 2016, le secrétariat de la presse catholique a été actif dans divers domaines. Il a procédé aux derniers travaux de liquidations de la coopérative Kipa-Apic. Il assure la gestion de l’Association suisse des journalistes catholiques (ASJC) et du Fond du Prélat Meyer destiné à soutenir la formation professionnelle. Il est responsable de la préparation et de la mise en oeuvre du dimanche des médias (cette année le 28 mai). Il a organisé quatre journées de formation et a cordonné les activités de Christ und Welt qui fournit chaque semaine une page d’actualité religieuse aux journaux alémaniques.

Pour la moitié de l’année 2016, l’administrateur Melchior Etlin a assuré en outre, sur mandat, le rôle de porte-parole de l’Eglise pour la partie alémanique du canton de Fribourg.

Les membres de l’ACSP absorbés dans la lecture du rapport annuel (photo Maurice Page)

Au chapitre des finances l’ACSP a clôturé son année 2016 avec un déficit de 304.- francs pour des dépenses de 165’059.- francs. Le bilan se monte à 115’664.- francs. L’assemblée a également reconduit le comité dans ses fonctions.

L’assemblée a enfin procédé à une série de mises à jour de ses statuts. Il s’agissait notamment d’affirmer explicitement l’ouverture œcuménique de l’ACSP et de régler la question de l’exclusion des membres. (cath.ch/mp)


Prière de l'Angelus (Photo: flickr/catholicism/CC BY-NC-SA 2.0)

"L’Eglise existe pour annoncer l’Evangile", relève le pape François

Les responsables de Cath-Info en chemin avec le pape François sur la route de l'espérance et de la confiance (photo Dimanche des médias 2017)

51e Journée mondiale des communications sociales 27 - 28 mai

Actualités ›