Vatican

Le pape exhorte les chefs d’État à dire la vérité sur le climat

À l’occasion de la Journée mondiale de la Terre le 22 avril 2021, le pape François a invité les chefs d’États du monde entier à un discours de transparence par rapport à la crise climatique. Le pontife s’est exprimé dans une vidéo diffusée à l’occasion d’un événement en ligne promue par l’organisation Earthday, investie dans la lutte contre le changement climatique.

Dans cette courte allocution, le pontife fait le lien entre la crise climatique et la crise sanitaire. L’urgence climatique, comme la pandémie, démontre «que nous n’avons pas le temps d’attendre», a-t-il exprimé. La destruction de la nature est aujourd’hui très difficile à freiner, s’est-il attristé. »Il est temps d’agir, nous sommes à la limite».

Toutefois, «nous avons les moyens de relever le défi» climatique, a encouragé le successeur de Pierre en pressant les dirigeants à s’unir. La pandémie doit «nous pousser à l’innovation, à l’invention, à chercher de nouvelles voies». Il a également lancé un appel «à tous les dirigeants du monde pour qu’ils agissent avec courage, [et] justice et qu’ils disent toujours la vérité aux gens». Ainsi, sauront-ils «protéger la planète de la destruction» que les hommes déclenchent.

Un second message envoyés aux dirigeants politiques

Ce même, jour le pontife a également fait parvenir un message aux participants du «Leaders Summit» organisé par le président des États-Unis, Joe Biden. Il s’est réjoui de la tenue de cet événement rassemblant plus de quarante chefs d’États ou de gouvernements en prévision de la Conférence de Glasgow prévue en novembre 2021. Invitant les participants à prendre soin de la nature,  il les a encouragés agir pour que l’environnement «plus propre, plus pur et préservé».

La journée de la Terre ou journée mondiale de la Terre nourricière, a été célébrée pour la première fois le 22 avril 1970, sous l’impulsion d’un sénateur américain, Gaylord Nelson, qui s’inquiétait de la détérioration de l’environnement aux États-Unis. En 2016, l’Accord de Paris sur le climat a été signé par plus de 170 parties précisément un 22 avril. Cette année marque donc le cinquième anniversaire de cet accord mondial sur le réchauffement climatique.  (cath.ch/imedia/cg/mp)

Le pape appelle à dire la vérité sur le climat | © Maurice Page
23 avril 2021 | 10:37
par Maurice Page
Partagez!