Mgr Luigi Ventura, nonce apostolique auprès de la République française depuis 2009 | capture d'écran
International
Mgr Luigi Ventura, nonce apostolique auprès de la République française depuis 2009 | capture d'écran

Levée de l'immunité diplomatique du nonce en France

09.07.2019 par Raphaël Zbinden

Le Saint-Siège a annoncé, le 8 juillet 2019, qu’il renonçait à l’immunité de juridiction dont bénéficie le nonce apostolique en France, Mgr Luigi Ventura. Ce dernier est accusé d’agression sexuelle par plusieurs personnes adultes, en France.

En poste à Paris depuis 2009, Mgr Ventura, 74 ans, a fait l’objet d’une première accusation pour agression sexuelle en février 2019, pour des faits qui auraient eu lieu quelques jours plus tôt. Depuis, d’autres témoignages dans le même sens ont été publiés et quatre plaintes ont été déposées devant la justice française. Pour sa part, le prélat réfute totalement ces accusations.

Une volonté du nonce lui-même

Mgr Ventura était jusque-là protégé par son immunité diplomatique. “Il s’agit d’une mesure extraordinaire qui confirme la volonté exprimée par le nonce lui-même dès le début de cette affaire de collaborer pleinement et spontanément avec les autorités judiciaires françaises compétentes”, commente la Conférence des évêques de France (CEF) dans un communiqué. Avant de prendre cette décision, le Saint-Siège a attendu la conclusion, annoncée fin juin, de la phase préliminaire de la procédure à laquelle Mgr Ventura a librement participé, poursuit la CEF. (cath.ch/com/rz)


Mgr Luigi Ventura, nonce apostolique auprès de la République française depuis 2009 | capture d'écran

Agressions sexuelles: enquête contre le nonce apostolique à Paris

Actualités ›