Le pape François salue Kiko Argüello, fondateur du Chemin Néo-catéchuménal (Photo: Chemin Néo-catéchuménal)
Vatican
Le pape François salue Kiko Argüello, fondateur du Chemin Néo-catéchuménal (Photo: Chemin Néo-catéchuménal)

L'opéra de Kiko Argüello "La souffrance des innocents" joué au Vatican

07.10.2016 par I.Media

Dans le cadre de l’Année sainte de la miséricorde, et à l’occasion de la fête liturgique de Notre-Dame du Rosaire, un opéra symphonique intitulé “La souffrance des innocents” est joué le 7 octobre 2016 à la salle Paul VI au Vatican.

L’œuvre musicale, composée par Kiko Argüello, fondateur du mouvement charismatique espagnol Chemin néo-catéchuménal, exprime la souffrance de Marie au pied de la Croix, et de toute mère, devant la mort de son fils.

“Nous voyons la Vierge Marie soumise au scandale de la souffrance des innocents vécue dans sa chair et dans celle de son Fils”, expliquait Kiko Argüello en 2013. (cath.ch-apic/imedia/be)

 

 


Le pape François salue Kiko Argüello, fondateur du Chemin Néo-catéchuménal (Photo: Chemin Néo-catéchuménal)

Le pape François remercie le fondateur du Chemin néo-catéchuménal

La cathédrale accueille les migrants de l'opéra de Nabucco en novembre 2018 | © Grégory Roth

Nabucco de Verdi: un opéra biblique dédié aux migrants

Actualités ›