Matteo Salvini espère que la Vierge Marie lui fera gagner les élections | © Radio Alfa/Flickr/CC BY-NC-SA 2.0
International
Matteo Salvini espère que la Vierge Marie lui fera gagner les élections | © Radio Alfa/Flickr/CC BY-NC-SA 2.0

Matteo Salvini invoque la Vierge, le cardinal Parolin réagit

20.05.2019 par I.MEDIA

“La politique partisane divise, Dieu au contraire est pour tous”, a déclaré le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat du Saint-Siège, le 19 mai 2019 au média italien Rai news. Le prélat répondait à une question sur Matteo Salvini, vice-Président du conseil italien, qui a invoqué la Sainte Vierge au cours d’un meeting politique.

Chef de la Ligue du Nord, Matteo Salvini tenait un meeting politique le 18 mai sur la place de la cathédrale de Milan dans le cadre de la campagne des élections européennes du 26 mai 2019. Après avoir évoqué les saints patrons de l’Europe, l’homme politique a brandi un chapelet et assurer se confier au cœur immaculée de Marie “qui nous conduira à la victoire”.

Ces propos et ce geste ont été largement rapportés par les médias italiens, d’autant qu’y participaient onze chefs de partis d’extrême droite européens.

“Instrumentalisation” de la religion

Interrogé en marge d’un événement tenu à Saint-Jean-de-Latran le 19 mai, le cardinal Parolin, lui-même italien, a déclaré “qu’invoquer Dieu pour soi-même est toujours très dangereux”. “La politique partisane divise, Dieu au contraire est pour tous”, a-t-il ajouté.

Le ‘bras droit’ du pape François n’est pas le seul responsable catholique à avoir dénoncé les propos de Matteo Salvini. Le Père Antonio Spadaro, directeur de la revue Civiltà Cattolica – souvent considérée comme un média officieux du Saint-Siège – a dénoncé sur Facebook une “instrumentalisation” de la religion. Pour lui, la “conscience chrétienne“ devrait “grimacer de dédain et d’humiliation” lorsqu’elle est “marchandée et cajolée”.

Le pape François hué

Au cours de son meeting, Matteo Salvini a également rappelé sa décision de fermer les ports italiens aux embarcations de migrants en Méditerranée. Le politicien a affirmé que cette mesure avait permis de diminuer le nombre de tentatives de traversées et donc de morts. “Avec l’action du gouvernement, j’ai donné des réponses avec des faits et non des mots, je le dis aussi au pape François”, a déclaré le responsable italien. A l’évocation du pontife, des huées ont été lancées dans la foule. (cath.ch/imedia/xln/rz)


Le cardinal polonais Konrad Krajewski, en charge de l'Aumônerie apostolique | © Vatican Media

Pour aider des familles démunies, le cardinal Krajewski rétablit le courant dans un immeuble

Italie Les Eglises solidares des migrants | © www.ceinews.it

Italie: catholiques et protestants lancent un appel œcuménique sur l'immigration

Actualités ›