Les jeux de casino sont toujours risqués | Pxhere domaine public CC0
Suisse
Les jeux de casino sont toujours risqués | Pxhere domaine public CC0

Plus d'un million de dettes de jeu pour le curé de Küssnacht

10.07.2018 par Maurice Page

Les 15’000 francs récoltés à ce jour par une action de ‘crowfunding’ pour venir en aide au curé de Küssnacht am Rigi, couvert de dettes de jeu risquent de ne pas peser bien lourd dans la balance. Le prêtre se serait en effet endetté à hauteur de plus d’un million de francs.

Le prêtre se trouve actuellement sous traitement médical pour soigner sa dépendance au jeu. Selon le quotidien régional Luzerner Zeitung, son avocat a adressé un courrier aux personnes à qui l’abbé a emprunté de l’argent. Selon le conseil de paroisse, elles seraient au moins une cinquantaine. Le journal a retrouvé une paroissienne à qui le prêtre doit 47’000 francs. Il lui avait demandé de l’argent une première fois en 2011, en signant chaque fois des billets manuscrits. Selon cette dame, il lui avait avoué sa dépendance au jeu. “Nous n’avons jamais pu jeter l’argent par les fenêtres. Je trouve regrettable de ne pas avoir été avertie dès 2011”, explique-t-elle au journal.

Il reste populaire

L’ancien curé de Küssnacht bénéficiait d’une grande popularité dans sa paroisse. Il ne semble d’ailleurs pas l’avoir perdue si l’on en croit le résultat de la souscription en ligne lancée pour le soutenir. Elle a rassemblé pour l’heure 15’000 francs venant de 56 contributeurs. Petite ironie de l’histoire le site de récolte s’appelle ‘héros locaux.ch’ et il est placé sous l’égide de la banque Raffeisen. (cath.ch/lz/mp)


Les jeux de hasard causent des échecs sociaux (Photo:Thomas Hawk/Flickr/CC BY-NC 2.0)

Küssnacht am Rigi: Endetté jusqu'au cou, le curé doit démissionner

Les jeux de hasard causent des échecs sociaux (Photo:Thomas Hawk/Flickr/CC BY-NC 2.0)

Le pape critique les jeux de hasard

Actualités ›