Le pape François salue Kiko Argüello, fondateur du Chemin Néo-catéchuménal (Photo: Chemin Néo-catéchuménal)
Vatican
Le pape François salue Kiko Argüello, fondateur du Chemin Néo-catéchuménal (Photo: Chemin Néo-catéchuménal)

Près de 150'000 membres du Chemin néocatéchuménal à la rencontre du pape le 5 mai  

19.04.2018 par I.MEDIA

Quelque 150’000 personnes de 135 nationalités différentes sont attendues le 5 mai 2018 à Tor Vergata, dans la banlieue de Rome, pour une rencontre entre le pape François et le Chemin néocatéchuménal, a informé ce mouvement le 19 avril. Le même jour, ses principaux responsables ont été reçus par le pontife au Vatican.

Au cours d’une rencontre au Palais apostolique, les trois responsables internationaux du Chemin néocatéchuménal – dont son cofondateur Kiko Argüello – ont présenté la journée du 5 mai au successeur de Pierre. Au cours de celle-ci, il enverra 36 nouvelles missio ad gentes. Il s’agit de communautés formées à l’appel d’un évêque pour évangéliser des lieux sécularisés ou à faible présence ecclésiale.

L’évêque de Rome enverra également 20 communautés liées à des paroisses de son diocèse pour s’installer dans d’autres paroisses de la périphérie romaine. Le but de ces missions est d’aller vers les personnes éloignées de la foi.

Te Deum de remerciement

Cette rencontre présidée par le pape, précise le Chemin néocatéchuménal, sera conclue par un Te Deum – hymne traditionnel d’action de grâces – en remerciement des 50 années écoulées depuis son installation à Rome, en 1968.

Outre le pape François, plusieurs cardinaux et de nombreux évêques sont attendus à Tor Vergata. Ce lieu a déjà accueilli les grands rassemblements des Journées mondiales de la jeunesse de l’an 2000. (cath.ch/imedia/xln/rz)


Le pape François salue Kiko Argüello, fondateur du Chemin Néo-catéchuménal (Photo: Chemin Néo-catéchuménal)

Le pape François remercie le fondateur du Chemin néo-catéchuménal

Camp de concentration nazi d'Auschwitz-Birkenau (photo Maurice Page)

La mémoire de la Shoah est un avertissement, estime le pape François

Actualités ›