Certains propos du pape déformés pour servir la «pensée unique», déplore le cardinal Bagnasco

19.05.2015 – Rome, 19 mai 2015 (Apic) «Certaines paroles du pape, qui ne sont pas en ligne avec la pensée unique, sont parfois sélectionnées et dissimulées par des personnes ayant d’autres paroles à faire valoir et à diffuser dans l’opinion publique». C’est ce qu’a regretté le cardinal Angelo Bagnasco, président de la Conférence épiscopale italienne (CEI), le 19 mai 2015, dans son discours d’ouverture de la 68e assemblée générale de la CEI, introduite la veille par le pape François au Vatican.

Mots-clé

mots-clé