Le temple mormon de Berne, en Suisse | © Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours
International
Le temple mormon de Berne, en Suisse | © Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours

Etats-Unis: décès du président des Mormons

03.01.2018 par Maurice Page

Le président de l’Eglise de Jésus Chris des saints de derniers jours (Mormons), Thomas S. Monson est décédé, à l’âge de 90 ans, le 2 janvier 2018, à Salt Lake City, aux Etats-Unis. Il occupait cette charge depuis 2008. La désignation de son successeur interviendra après son inhumation.

Les Mormons revendiquent 16 millions de fidèles dans le monde dont environ le tiers vivent aux Etats-Unis, principalement dans l’Etat de l’Utah dont la capitale Salt Lake City est le siège mondiale de l’organisation.

Les Mormons sont principalement connus pour leur intense activité missionnaire. Des célibataires ou couples retraités peuvent se porter candidats pour remplir une mission à plein temps. S’ils sont considérés comme moralement dignes, ils sont envoyés pour 3, 18 ou 24 mois prêcher avec le soutien de leur famille ou de leur paroisse. C’est ainsi que plus de 50 000 missionnaires sont en permanence en activité dans environ 145 pays.

Spécialistes de la généalogie

Les Mormons considèrent aussi comme une obligation d’accomplir, par procuration, pour leur ancêtres les “ordonnances du salut”, autrement dit le baptême post-mortem. Cette volonté a motivé la création d’une très grande institution de recherche généalogique et la collaboration avec les institutions d’Etat-civil de nombreux Etats. Son site web FamilySearch, dont les ressources sont gratuitement accessibles, est l’un des sites généalogiques les plus fréquentés. A noter que l’Eglise catholique refuse aux Mormons l’accès à ses registres paroissiaux considérant qu’il ne peut y avoir de baptême après la mort.

Le fondateur des Mormons, Joseph Smith affirme avoir reçu, en 1823, la visite de l’ange Moroni qui lui aurait révélé l’endroit où se trouvait cachée la compilation religieuse et historique du prophète Mormon. Ce texte retracerait plus de mille ans d’histoire (600 av. J.-C. à 420 apr. J.-C.) d’une civilisation ayant habité l’Amérique. Le récit décrit la croyance de ce peuple en la venue d’un Messie, Fils de Dieu, et la visite de Jésus-Christ à ce peuple après sa résurrection. Joseph Smith en aurait fait la traduction en anglais. A leurs yeux, le Livre de Mormon est un texte sacré aussi important que la Bible.

Sont-ils chrétiens ?

Les mormons se présentent comme une Église chrétienne, mais leur refus d’adhérer au Credo de Nicée les empêche d’adhérer au Conseil œcuménique des Églises (COE).  Si les relations avec les autres Églises ont été très tendues par le passé, on assiste à des tentatives de rapprochement. “Nous n’avons pas de vision œcuménique au sens strict, mais nous nous situons dans une perspective de travail en commun, dans l’humanitaire en particulier”, affirmait, en 2011 à La Croix, Christian Euvrard, directeur de l’institut mormon de formation à Paris. Lors de son voyage aux États-Unis en 2008, Benoît XVI a présidé une cérémonie interreligieuse à laquelle étaient invités deux mormons. (cath.ch/kna/mp)

 

 

 


Le nouveau temple mormon de Rome | DR

Les Mormons ouvrent un grand temple à Rome

La page de garde de la 1ere édition du Livre de Mormon en 1830

Etats-Unis: 35 millions de dollars américains pour un manuscrit du Livre de Mormon

Actualités ›