L'armée malienne ne parvient pas à contrôler certaines zones du pays (Photo: Magharebia/Flickr/CC BY 2.0)
International
L'armée malienne ne parvient pas à contrôler certaines zones du pays (Photo: Magharebia/Flickr/CC BY 2.0)

Mali: 2e anniversaire de l’enlèvement de Sœur Gloria Cecilia

08.02.2019 par Ibrahima Cissé, correspondant en Afrique de cath.ch

L’Eglise catholique du Mali a organisé les 6 et 7 février 2019 des veillées de prières et des messes à l’occasion du deuxième anniversaire de l’enlèvement par des djihadistes de sœur Gloria Cecilia Narvaez Argoti, de la congrégation des Sœurs franciscaines de Marie Immaculée. La religieuse colombienne a été kidnappée au sud du Mali en février 2017.

L’Eglise a mis sur pied des messes à Karangasso et dans les neuf paroisses du diocèse de Sikasso, au sud du Mali. Les sœurs franciscaines appuient la paroisse de Karangasso depuis plusieurs années, dans les domaines sociaux – santé, orphelinat et promotion de la femme – ainsi qu’au plan pastoral.

Des terroristes liés à une branche d’al-Qaïda

Sœur Gloria Cecilia, dont on est sans nouvelles depuis juin 2018, a été kidnappée dans sa paroisse de Karangasso. Le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), une branche d’al-Qaïda basée dans le pays, a revendiqué cet enlèvement.

Selon l’évêque du diocèse de Sikasso, Mgr Jean-Baptiste Tiama, le 7 février 2017, vers 21h30, la religieuse et ses deux compagnonnes suivaient les informations dans leur salle de télévision, quand un groupe d’hommes armés est arrivé. “Clamant qu’ils sont des jihadistes, ils sont ensuite repartis avec la sœur responsable de la communauté, sœur Gloria”, a-t-il ajouté, après avoir demandé et récupéré de force ses pièces d’identité.

Les assaillants ont emporté 4 ordinateurs et l’ambulance du dispensaire qu’ils ont abandonnée par la suite à 5 km de la paroisse pour poursuivre leur chemin à moto, en direction de Koury, vers la frontière du Burkina Faso. Le 13 décembre dernier, la Direction générale de la sécurité d’Etat (DGSE), une unité des services de sécurité du Mali, avait annoncé l’interpellation de quatre “terroristes présumés”, impliqués dans l’enlèvement de la sœur Gloria Cecilia. (cath.ch/ibc/be)


Actualités ›