Dossier

McCarrick: Un prédateur se cachait derrière le prélat bien en cour 2/3

12

Publié par le Vatican le 10 novembre 2020, le rapport McCarrick illustre de manière exemplaire les défaillances de l'Eglise catholique dans le traitement des cas d'abus sexuels. Aucun des responsables d'Eglise, aux Etats-Unis et à Rome, jusqu'aux papes Jean Paul II, Benoît XVI et François n'a su ou voulu voir le 'prédateur sexuel' qui se cachait derrière le prélat bien en cour, devenu archevêque et cardinal.

Suite
Le cardinal Mc Carrick entre le président George W. Bush, et John Roberts, président de la Cour suprême des Etats-Unis, en octobre 2005, à Washington | © AP Pablo Martinez Monsivais

Le rapport McCarrick

Le Vatican a rendu public le 10 novembre 2020 le «Rapport sur la connaissance institutionnelle et le processus décisionnaire du Saint-Siège concernant l’ex-cardinal Theodore Edgar McCarrick (1930-2017)». Selon la demande du pape François en 2018, il s'agissait de faire la lumière sur la manière dont l’ex-cardinal McCarrick a pu gravir les échelons dans l’Eglise catholique, sans jamais être inquiété, malgré les nombreux abus sexuels qu'il a commis au cours de sa carrière.

Articles