Suisse

Nicolas de Flue: une célébration œcuménique télévisée pour toute la Suisse

Pour fêter les 600 ans de la naissance de Nicolas de Flue (1417-1487), catholiques et protestants se réunissent pour une célébration œcuménique à Sachseln (OW). En présence du cardinal Kurt Koch et du pasteur Gottfried Locher, la cérémonie sera diffusée dimanche 24 septembre 2017 sur toutes les chaînes nationales (RTS Un, SRF, RSI).

A l’occasion du Jubilé des 600 ans de la naissance de Frère Nicolas, une célébration œcuménique est organisée le dimanche 24 septembre 2017 à l’église Sachseln. Elle est diffusée en direct à 10h sur les trois chaînes nationales, dont RTS Un. L’homélie sera prononcée par le cardinal Kurt Koch, président du Conseil pontifical pour la Promotion de l’Unité des chrétiens, et le pasteur Gottfried Locher, président de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS).

Des saynètes, jouées par Jean-Pierre Müller-Drossaart et Stine Dünner, illustreront la vie de Nicolas. Le commentaire en français est assuré par Bernard Litzler, qui sera présent à Sachseln, sur des images de la télévision suisse alémanique SRF.

Rencontres œcuméniques autour de Frère Nicolas

Déjà, le 1er avril dernier, protestants et catholiques s’étaient réunis à Zoug. Ils ont évoqué ensemble la mémoire de Nicolas de Flue en lien avec la Réforme protestante, lancée il y a cinq siècles par Martin Luther.

Les communautés chrétiennes se sont également réunies le 10 septembre pour une matinée œcuménique radiodiffusée. C’était à Yverdon-les-Bains, lors de la 20e Schubertiade, afin de méditer autour de l’héritage culturel et artistique du célèbre ermite suisse.

Un lieu de pèlerinage

Du Ranft, le vallon étroit où Nicolas de Flue a fini sa vie, à Sachseln, où il a été enterré, la distance n’est que de quelques kilomètres. Mais l’attraction qu’exerce encore le saint patron de la Suisse ne se tarit pas. Nombreux sont les pèlerins à descendre vers le Ranft et l’ermitage de «Bruder Klaus». Mais le circuit sur les traces de celui qui fut paysan, soldat, juge, père de famille et finalement ermite, conduit également à l’église de Sachseln. (cath.ch/bl/gr)

La grande église de Sachseln accueillera la célébration œcuménique télévisée
22 septembre 2017 | 11:08
par Grégory Roth
Partagez!

Retour au Ranft: Nicolas de Flüe 1417-2017

Une des premières représentations de Frère Nicolas, début du XVIe siècle

Nicolas de Flue (1417-1487) n’est pas seulement le protecteur de la Suisse contre la guerre et les conflits intérieurs, il est le porteur de l’ADN d’identité nationale basée sur le fédéralisme et le consensus. Frère Nicolas a été un homme attaché à son lieu d’origine, à sa terre, comme à ses engagements d’époux, de père et de citoyen de son pays, puis d’ermite. Homme de la fin du Moyen-Age, frère Nicolas a-t-il encore un message pour l’époque actuelle? Ce dossier aborde sous divers angles sa personnalité, son oeuvre et son rayonnement à travers les âges et les continents.

Le jeûne de tablette électronique, à l’école de Nicolas de Flüe

Frère Nicolas fait son chemin à Fribourg

Nicolas de Flüe: l’homme, le médiateur, le mystique

Nicolas de Flüe: l’écoute et la confiance en héritage

Zoug: une journée historique pour catholiques et réformés

«500 ans de la Réforme»-»600 ans de Nicolas de Flüe»

Les deux fenêtres de Nicolas

Bande dessinée: Nicolas de Flüe, un printemps pour la Suisse

Jura pastoral: Gérald Friche recense les représentations de Nicolas de Flüe

Un timbre spécial pour le jubilé de Nicolas de Flüe

Nicolas de Flüe, mort en 1487, ne fut canonisé qu’en 1947

Nicolas de Flüe: Un saint paradoxal

El Salvador: Nicolas de Flüe veille sur les mânes des enfants martyrs d’El Mozote