Le timbre présente "le regard décidé d'un montagnard obwaldien" (Photo: Sylvia Stam)
Suisse
Le timbre présente "le regard décidé d'un montagnard obwaldien" (Photo: Sylvia Stam)

Un timbre spécial pour le jubilé de Nicolas de Flüe

18.01.2017 par Sylvia Stam, kath.ch/Raphaël Zbinden

L’édition d’un timbre spécial et un spectacle son et lumière marqueront les célébrations des 600 ans de la naissance de saint Nicolas de Flüe, en 2017. Les deux projets ont été présentés lors d’une conférence de presse, le 18 janvier, à Sarnen, dans le canton d’Obwald.

L’objectif de l’association de parrainage du jubilé “Retour au Ranft” est, par ce timbre-poste spécial, d’exporter la figure de saint Nicolas à travers le monde. Le timbre d’une valeur d’un franc, réalisé par l’artiste obwaldien Markus Bucher, montre le visage de l’ermite entrecoupé de lignes verticales. Saint Nicolas arbore, sur ce portrait, “le regard décidé d’un montagnard obwaldien, qui sait où il va”, a souligné l’artiste.

L’ermite est “un bien commun dans le meilleur sens du terme”, a assuré Marco Durrer, conseiller d’administration de la Poste suisse et obwaldien de naissance. La riche réputation du saint va au-delà de son canton d’origine, a-t-il commenté. Le timbre à édition limitée sera disponible dès le 2 mars dans tous les bureaux de poste du pays.

Chants et théâtre en plein air

Une autre des 11 manifestations principales prévues pour le jubilé a été présentée à Sarnen: le spectacle intitulé “Visionsgedenkspiel <vo innä uisä>”. L’événement combinera des projections d’images, de sons, des chants et des représentations théâtrales. Visible du 19 août au 30 septembre, il reflétera la “vision de pèlerin” de saint Nicolas, qui mènera le spectateur dans le monde intérieur de l’ermite, a expliqué le metteur en scène Geri Dillier. Les représentations se dérouleront sur une prairie située entre Sachseln et Flüeli Ranft. (cath.ch/sys/kath/rz)


Retour au Ranft: Nicolas de Flüe 1417-2017

Une des premières représentations de Frère Nicolas, début du XVIe siècle

Nicolas de Flue (1417-1487)  n’est pas seulement le protecteur de la Suisse contre la guerre et les conflits intérieurs, il est le porteur de l’ADN d’identité nationale basée sur le fédéralisme et le consensus. Frère Nicolas a été un homme attaché à son lieu d’origine, à sa terre, comme à ses engagements d’époux, de père et de citoyen de son pays, puis d’ermite.  Homme de la fin du Moyen-Age, frère Nicolas a-t-il encore un message pour l’époque actuelle? Ce dossier aborde sous divers angles sa personnalité, son oeuvre et son rayonnement à travers les âges et les continents.

Nicolas de Flüe: Pèlerinage du Jura pastoral au Ranft

Frère Nicolas fait son chemin à Fribourg

Nicolas de Flüe: l’homme, le médiateur, le mystique

Nicolas de Flüe: l’écoute et la confiance en héritage

Zoug: une journée historique pour catholiques et réformés

“500 ans de la Réforme”-“600 ans de Nicolas de Flüe”

Les deux fenêtres de Nicolas

Bande dessinée: Nicolas de Flüe, un printemps pour la Suisse

Jura pastoral: Gérald Friche recense les représentations de Nicolas de Flüe

Un timbre spécial pour le jubilé de Nicolas de Flüe

Nicolas de Flüe, mort en 1487, ne fut canonisé qu’en 1947

Nicolas de Flüe: Un saint paradoxal

El Salvador: Nicolas de Flüe veille sur les mânes des enfants martyrs d’El Mozote

Actualités ›