Dossier

Pierre-Yves Gomez: «'Fratelli tutti' va aux racines de notre humanité»

10

Une semaine après la signature de «Fratelli tutti» par le pape François à Assise, le 3 octobre 2020, l’économiste Pierre-Yves Gomez analyse pour I.MEDIA la troisième encyclique du pontife argentin. Il explique notamment pourquoi la propriété privée ou bien les frontières sont des «droits naturels secondaires» pour l’Eglise.

Suite
Pierre-Yves Gomez

La fraternité universelle «qui s’étend au-delà des frontières a pour fondement ce que nous appelons 'l’amitié sociale’», déclare le pape François dans son encyclique Fratelli tutti – tous frères, en italien – signée à Assise le 3 octobre 2020 et publiée le 4 octobre. Selon lui, c’est en articulant cet «amour universel» et la reconnaissance de «chaque être humain comme un frère ou une sœur» qu’il est «possible d’accepter le défi de rêver et de penser à une autre humanité».

Articles