Montassar BenMrad, président de la Fédération d'organisations islamiques de Suisse (Photo: FOIS)
Suisse
Montassar BenMrad, président de la Fédération d'organisations islamiques de Suisse (Photo: FOIS)

Le responsable musulman Montassar BenMrad prône le dialogue intra et interreligieux

Papillons (Photo d'illustration:Gidzy/Flickr/<a href="http://creativecommons.org/licenses/by/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY 2.0</a>)

REGARD OBLIQUE SUR...les papillons

Aujourd’hui il neige sur ma colline au Congo. Des milliers de papillons blancs, fraîchement sortis de leur chrysalide, envahissent pour quelques jours ou quelques heures l’espace, se posent dans l’herbe ou sur les murs, au bord d’une flaque sous notre château d’eau…

Edito
De nombreux enfants du Sud souffrent de la faim (Photo:UN Photos/Flickr/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY-NC-ND 2.0</a>)
Suisse
De nombreux enfants du Sud souffrent de la faim (Photo:UN Photos/Flickr/CC BY-NC-ND 2.0)

PPP veut ébaucher des solutions pour l'avenir

Berne, 27.07.2015 (cath.ch-apic) Ebaucher ensemble des solutions pour notre avenir, sur le plan économique, agricole, sociétal. C'est ce que propose l'œuvre d'entraide protestante Pain pour le prochain (PPP).

Quel statut pour la femme dans l'islam? (Photo: Agnes/Flickr/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nd/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY-ND 2.0</a>)
Eclairage
Quel statut pour la femme dans l'islam? (Photo: Agnes/Flickr/CC BY-ND 2.0)

Pourquoi l'islam n'est pas intrinsèquement misogyne

Islamabad, 26.07.2015 (cath.ch-apic) "Les sociétés du monde musulman ont le potentiel de développer et de cultiver la promotion des femmes, et il n'y a rien dans les écrits islamiques qui s'oppose à cette idée", écrit la journaliste pakistanaise Bina Shah.

Actualités

Des mausolées renaissent de leurs cendres à Tombouctou

A Tombouctou, au Mali, huit des quatorze mausolées détruits en 2012 par les islamistes radicaux renaissent de leurs cendres. L’ONU a souligné l’importance de ces reconstructions pour la culture de la paix, rempart à l’extrémisme.

Les djihadistes condamnent une certaine conception de l’Islam qui se pratique à Tanbouctou, tolérante depuis des siècles, et détruisent certains mausolées dans une optique de «purification».