"On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé." (Photo: DR)
Blog
"On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé." (Photo: DR)

Evangile de dimanche: indicible foi pascale

Dès les premiers mots de l’évangile de ce dimanche de Pâques, le lecteur qui se laisse toucher par les images évoquées est invité à entrer dans une expérience déroutante. Ce sont "encore les ténèbres" et une femme se dirige vers un "tombeau".

Evangile de dimanche: quelle est ta soif?

Jeanne-Marie d'Ambly | Révélation de l’eau vive, adoration en esprit et en vérité, invitation à appeler son mari, le dialogue entre Jésus et la Samaritaine est sinueux et cherche son chemin.
"À ce moment-là, ses disciples arrivèrent ; ils étaient surpris de le voir parler avec une femme". Jn 4, 26 (Illustration: Bernadette Lopez/Evangile et peinture)

Evangile de dimanche: une parole scandaleuse

Jeanne-Marie d'Ambly | L’évangile de ce dimanche propose à notre écoute des paroles de Jésus rudes à entendre, mais qu’il est possible d’accueillir du fait de leur cohérence avec son enseignement et sa vie. Par contre la première de ces paroles est proprement scandaleuse: "Si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre!"
Un Seul est vraiment le Fils, qui, innocent livré à ses ennemis, a prié pour eux: "Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font". (Photo: Flickr/LawrenceOP/CC BY-NC-ND 2.0). Mosaïque du mausolée national de St jean Paul II, Washington.

Evangile de dimanche: à la suite de Jésus, homme fraternel

Jeanne-Marie d'Ambly | "Jésus vient habiter à Capharnaüm", ainsi commence l’évangile de ce dimanche. Est-ce que Jésus s’installerait? Quelques versets plus loin on le voit "parcourir toute la Galilée". Son habitation à Capharnaüm tient plus du camp de base que du "chez soi" cosy.
« Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. » Mt 4,19 (Photo: Flickr/Edith OSB/CC BY-NC-ND 2.0)

Evangile de dimanche: au commencement …

Jeanne-marie d'Ambly | "Au commencement", ce sont les premiers mots que fait retentir à nos oreilles l’évangile de la messe du jour de Noël. Ils font écho à la toute première parole de la Bible, "Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre".
"Au commencement", ce sont les premiers mots que fait retentir à nos oreilles l’évangile de la messe du jour de Noël. (Photo: Flickr/Daniel Go/CC BY-NC 2.0)

Evangile de dimanche: reconnaître Celui qui vient…

Jeanne-Marie d’Ambly | L’évangile de ce premier dimanche de l’Avent tourne notre attention vers la venue du Fils de l’homme. La reprise du verbe ‘venir’ et du substantif ‘venue’ la met au cœur du texte. Les images employées évoquent une catastrophe planétaire (déluge) ou un malheur individuel (cambriolage).
Ce que mettent en avant les paroles de Jésus c’est l’impréparation de ceux qui sont touchés par le déluge (Illustration: Bernadette Lopez/Evangile et peinture)

Evangile de dimanche: une parole qui déroute

Jeanne-Marie d’Ambly | S’il y a une prière qui devrait être exaucée, c’est bien celle que les apôtres adressent à Jésus: "Augmente en nous la foi!". Pourtant celui-ci ne semble pas y accéder directement.
En ce temps-là, les apôtres dirent au Seigneur : « Augmente en nous la foi ! ». Luc 17, 5-10 (Photo: Flickr/Kent G Becker/CC BY-NC-ND 2.0)

Evangile de dimanche: un appel à la liberté

Jeanne-Marie d'Ambly | Dans la plupart de nos Bibles, les titres donnés au texte que nous entendons ce dimanche mettent l’accent sur le renoncement: renoncer à tout ce que l’on a de cher, renoncer à tous ses biens… Pourtant, car ce n’est pas d’abord de renoncement qu’il s’agit, mais d’être disciple.
JMJ 2016. Le pape a exhorté les jeunes à "mettre des crampons pour suivre Jésus". (Photo: Flickr/Paulina Krzyżak-JMJ 2016/CC BY-NC-ND 2.0)

Evangile de dimanche: Heureux ce serviteur…

Jeanne-Marie D'ambly | Dans l’évangile que nous entendrons ce dimanche, une note domine: l’appel à veiller, à se tenir prêt. Un appel qui est aussi une promesse de bonheur: "heureux", le mot revient trois fois en quelques versets.
Jésus et les apôtres. (Photo: Flickr/Lawrence OP/CC BY-NC-ND 2.0)

Evangile de dimanche: Qui est mon prochain?

Dans la parabole du Bon Samaritain proposée à notre écoute ce dimanche, une fois de plus Jésus semble ne pas répondre vraiment aux demandes qui lui sont adressées.
"Que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle?" . (Photo: Flickr/kristobalite/CC BY-NC-ND 2.0)

Jeanne-Marie d'Ambly

Jeanne-Marie d’Ambly est née en 1953. Lorsqu’elle commence ses études de sciences à la faculté de Caen, mai 68 n’est pas loin. Les liens tissés avec quelques amis soixante-huitards stimule chez elle le désir de rendre compte de sa foi. Elle le réalise en rejoignant la Maison de Prière de Troussures, fondée par le Père Henri Caffarel, Pendant vingt ans, elle y participe à l’animation de Semaines de Prière.

En 1997, elle rejoint la communauté des Sœurs de Saint Maurice.

Envoyée à Lyon faire une licence de théologie elle goûte la joie d’explorer de nouveaux chemins, en particulier dans la lecture de l’Ecriture. Partager cette joie et arpenter ces chemins avec d’autres lui tient à cœur. Ce désir l’a amenée à rejoindre l’équipe de l’ABC et à participer à la rubrique l’évangile de dimanche.

Sr Jeanne-Marie vit à Lausanne dans une communauté en charge d’un foyer d’étudiantes. Engagée au Centre Romand des Vocations, elle est aussi associée aux activités de PASAJ, la pastorale jeunesse du canton de Vaud, et participe à diverses animations à La Pelouse sur Bex.

Im Blog von Jeanne-Marie Ambly