« Venez à ma suite.
Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. »
Marc 1, 17. | Peinture de Duccio. 13e-14e siècle
Blog
« Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. » Marc 1, 17. | Peinture de Duccio. 13e-14e siècle

Evangile de dimanche: une nouvelle fraîche d’il y a deux mille ans…

Jeanne-Marie d'Ambly | Evangile, Bonne Nouvelle, des mots familiers, trop familiers peut-être. Que “bonne nouvelle” puisse évoquer une réalité rabâchée, ce serait le comble! Et s’il y avait de l’inouï à entendre?

Evangile de dimanche: Appelez le bonheur sur Jérusalem!

Jérusalem! La Ville est au cœur de l’actualité, une fois de plus, ces dernières semaines, après que la déclaration d’un grand de ce monde ait braqué sur elle les feux de la rampe et réveillé ceux des tensions et convoitises.
La présentation de Jésus au Temple

Evangile de dimanche: faire de son esprit un Bethléem

Jeanne-Marie d'Ambly | Noël, temps des cadeaux. Parmi ceux-ci les livres d’art. Leur beauté parfois ouvre à la vérité de l’Evangile. Tel l’Annonciation, dont l’art de Fra Angelico fait une "irruption de l’extraordinaire dans l’ordinaire".
l’Annonciation, dont l’art de Fra Angelico fait une "irruption de l’extraordinaire dans l’ordinaire".

Evangile de dimanche: qui est ce roi?

Jeanne-Marie d'Ambly | La fin du chapitre 25 de l’évangile selon saint Mattieu est sans doute l’un des textes plus familiers de tous les évangiles. Il est connu surtout pour la force d’interpellation morale qui s’en dégage. Elle risque de laisser dans l’ombre une question, pourtant au cœur du texte: qui est ce Roi?
"Qui es-tu, toi le Seigneur de gloire, pour avoir faim, soif, être nu et malade?" | © Flickr/Lawrence OP/CC BY-NC-ND-2.0

Evangile de dimanche: tu aimeras…

Jeanne-Marie d'Amby | L’Evangile de ce dimanche nous rappelle les deux grands commandements, "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton esprit, et ton prochain comme toi-même". Des mots usés d’avoir été entendus si souvent. Et pourtant...
Le bon samaritain a su aimer son prochain (fresque à la cathédrale St-Joseph de Marseille)

Evangile de dimanche: quand les derniers deviennent premiers

"Quel est votre avis?" Jésus sollicite le point de vue de ses interlocuteurs. Il les valorise, mais aussi les responsabilise. Donner leur avis personnel les engage. La question posée par Jésus prolonge un débat amorcé dans les versets précédents.
"Il vint trouver le premier et lui dit : ‘Mon enfant, va travailler aujourd’hui à la vigne.’ Celui-ci répondit : ‘Je ne veux pas.’ Mais ensuite, s’étant repenti, il y alla." Mt 21, 28-29. | © Flickr/Pim Stouten/CC BY-NC-ND 2.0

Evangile de dimanche: un Jésus livré et libre

Jeanne-Marie d'Ambly | Jésus l’annonce à ses disciples: il lui faut partir à Jérusalem, souffrir beaucoup, être tué et ressuscité. Etrange "il faut"! Il introduit quatre verbes.
Jésus trahi et livré par Judas. Sanctuaire d'Atotonilco, Mexique (Photo: Flickr/vaticanus/CC BY 2.0)

Evangile de dimanche: dans l’ombre de la nuée lumineuse

Jeanne-Marie d'Ambly | Sur la haute montagne où nous conduit l’évangile de ce dimanche, deux versants contrastés. Lumière éclatante puis ombre de la nuée. Sentiment qu’"il est bon d’être ici", suivi d’une "grande crainte".
"Comme la nuée de la Transfiguration, la foi est ombre et lumière." (Photo: Flickr/Ted/CC BY-SA 2.0)

Evangile de dimanche: Où trouver le repos?

En ce début juillet, voici des paroles de Jésus qui invitent au repos. C’est d’abord de son repos à lui qu’il est question. Celui-ci est exultation de louange. Si les évangiles nous montrent assez souvent Jésus en prière, il est rare que le contenu de celle-ci soit explicité. L’évangile de ce dimanche le fait entrevoir : "Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange…"
Illustration nature. L'Avançon, aux Plans-sur-Bex. (Photo: Bernard Hallet)

Evangile de dimanche: que s’ouvrent les portes verrouillées

L’évangile de la fête de Pentecôte nous transporte au soir du premier jour de la semaine, soir de Pâques.
"La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie.". Jn 19, 21. Vitrail de l'Abbaye de Bath, Angleterre. (Photo: Flickr/Lawrence OP/CC BY-NC-ND 2.0)

Jeanne-Marie d'Ambly

Jeanne-Marie d’Ambly est née en 1953. Lorsqu’elle commence ses études de sciences à la faculté de Caen, mai 68 n’est pas loin. Les liens tissés avec quelques amis soixante-huitards stimule chez elle le désir de rendre compte de sa foi. Elle le réalise en rejoignant la Maison de Prière de Troussures, fondée par le Père Henri Caffarel, Pendant vingt ans, elle y participe à l’animation de Semaines de Prière.

En 1997, elle rejoint la communauté des Sœurs de Saint Maurice.

Envoyée à Lyon faire une licence de théologie elle goûte la joie d’explorer de nouveaux chemins, en particulier dans la lecture de l’Ecriture. Partager cette joie et arpenter ces chemins avec d’autres lui tient à cœur. Ce désir l’a amenée à rejoindre l’équipe de l’ABC et à participer à la rubrique l’évangile de dimanche.

Sr Jeanne-Marie vit à Lausanne dans une communauté en charge d’un foyer d’étudiantes. Engagée au Centre Romand des Vocations, elle est aussi associée aux activités de PASAJ, la pastorale jeunesse du canton de Vaud, et participe à diverses animations à La Pelouse sur Bex.

Im Blog von Jeanne-Marie Ambly