Le bon Samaritain. Détail d'un vitrail de l'église de Pusey, France. | © Flickr/Lawrence OP/CC BY-NC 2.0
Blog
Le bon Samaritain. Détail d'un vitrail de l'église de Pusey, France. | © Flickr/Lawrence OP/CC BY-NC 2.0

Evangile de dimanche: Insécabilité du commandent de l’amour

Sœur Marie-Paule | C’est un fait divers somme toute banal qui nous est donné de lire ce dimanche. Un voyageur, anonyme est sauvagement attaqué et détroussé par des bandits et laissé pour mort sur le bord du chemin. Mais si Jésus le raconte, c’est en réponse à la question d’un docteur de la Loi: “Qui est mon prochain?“

Evangile de dimanche: quelques heures avant son arrestation.

Sœur Marie-Paule | Le décor est planté. L'heure est grave. Ce ne sont plus les agapes joyeuses, dans l'insouciance d'un bon moment partagé entre amis. Non, c'est l'heure des derniers contacts, les instants où le temps se fait court.
Jésus disait à ses disciples: “J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter“.| © Flickr/Lawrence OP/CC BY-NC-ND 2.0

Evangile de dimanche: Amour, gloire et… service

Sr Marie-Paule | Deux verbes reviennent dans l’évangile de ce dimanche: glorifier et aimer. Si nous croyons savoir ce qu’est le second, le premier est un peu plus difficile à cerner.
Je vous donne un commandement nouveau :c’est de vous aimer les uns les autres.Comme je vous ai aimés. | © Flickr/Lawrence OP/CC BY-NC-ND 2.0

Evangile de dimanche: Veni, vidi, credidi

Sœur Marie-Paule | Il fait toujours sombre, mais le temps de l’immobilité est achevé. De fait, tout le monde va se mettre à courir ce matin. Pourtant, c’est encore le temps du désarroi et des pleurs. Au silence assourdissant qui a suivi la mort du Seigneur, succède la béance et la vacuité. Victime de la haine, Jésus sera-t-il persécuté jusque dans sa tombe?
“La découverte du tombeau vide“. Par Fra Angelico, fresque vers 1437-1446, détail. Musée national San Marco, Florence. | Domaine public.

Evangile de dimanche: soupçon vs confiance

Souvenir d’enfance. Ma petite sœur saute et court sur un muret. “Tu vas tomber et de faire du mal, arrête et reste tranquille!“ , la prévient notre grand-mère. Ce qui devait arriver, arrive. La petite tombe: pleurs et écorchures. “Voilà, c’est le bon Dieu qui t’a puni“, gronde l’aïeule.
“La parabole du figuier stérile est une illustration de l’infinie patience de Dieu.“ | © Evangile-et-peinture.org

Evangile de dimanche: si simple d’aimer?

Sœur Marie-Paule | “Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent; ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faite-le aussi pour eux…“ Désormais, personne n’est exclu de notre amour, pas même les ennemis déclarés, les persécuteurs.
Abside de la chapelle de la Vierge. Cathédrale de Westminster. Détail. | © Flickr/Lawrence OP/CC BY-NC-ND 2.0

Evangile de dimanche: soyons sérieux!

Sœur Marie-Paule | Evangile de Jésus Christ selon saint Luc… Il faut bien réaliser qu’un évangile c’est tout autre chose qu’un recueil d’anecdotes sur Jésus et son enseignement. Chaque évangéliste est un témoin, quelqu’un qui a fait l’expérience du Fils du Dieu vivant dans son existence. Il se propose de répondre à la question lancinante: Qui est cet homme?
"Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Ecriture“. | © Flickr/Lawrence OP/CC BY-NC-ND 2.0

Evangile de dimanche: "C’est chez mon Père que je dois être"

Sœur Marie-Paule | Avec l’évangile de ce dimanche, nous avons le seul texte de la Bible qui nous parle de la geste de Jésus jeune. C’est dire s’il est hautement symbolique car l’Église a toujours écarté les écrits nous présentant Jésus faisant des miracles durant son jeune âge.
Psautier d'York - La Trinité | © Bibliothèque des Champs Libres

Evangile de dimanche: convoqués au témoignage

Sœur Marie-Paule | Pour vous, le temps de l’Avent, ce sont les lumières qui scintillent dans les rues et les yeux des enfants qui brillent? Hé bien l’évangile de ce jour est un contre-pied total à ces images qui nous viennent spontanément à l’esprit lorsque nous pensons à ce temps particulier.
“Car il est question d'événements à nul autre pareil, venant bouleverser de fond en comble l'ordre établi.“ | © Pixabay

Evangile de dimanche: élever le débat

Sœur Marie-Paule | On peut se poser la question: en quoi cette question des Pharisiens est-elle malveillante? Frontale, elle demande une réponse en oui ou non. Non, Jésus ne connaîtrait pas parfaitement la Torah et ne serait donc pas légitime et oui, alors son Evangile de miséricorde est bon pour les orties.
Ils lui demandaient: “Est-il permis à un mari de renvoyer sa femme?“. | © Flickr/Lawrence OP/CC BY-NC-ND 2.0

Soeur Marie-Paule

Passionnée par la Bible, Sœur Marie-Paule est moniale au monastère des Bernardines, à Collombey (VS). Elle est entrée dans la famille cistercienne en 1999 et a prononcé ses vœux définitifs en 2009. Elle anime “L’étoile sonore“, une sonothèque pour personnes aveugles et malvoyantes.“

Im Blog von Sœur Marie-Paule