“Sois sans crainte,
désormais ce sont des hommes que tu prendras“. | © Flickr/Edith OSB/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY-NC-ND 2.0</a>
Blog
“Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras“. | © Flickr/Edith OSB/CC BY-NC-ND 2.0

Evangile de dimanche: expert ou disciple?

Jean-Michel Poffet | Ce récit est une scène de vocation associée au miracle de la pêche abondante que Jean situe après Pâques. Peu importe ici: l’avant-Pâques et l’après-Pâques se conjuguent pour nous parler du défi et des risques de la vocation à la suite de Jésus.

Evangile de dimanche: météo évangélique…

Jean-Michel Poffet | Ciel fermé? Ou ciel ouvert? Ainsi posée, la question peut sembler de peu d’intérêt. Et pourtant, qui ne s’est pas interrogé un jour ou l’autre: est-ce que Dieu est présent à notre monde? Plus précisément à ma vie, à mes joies et surtout à mes drames, à mes difficultés?
“Moi, je vous baptise avec de l’eau; mais il vient, celui qui est plus fort que moi.“ - Joachim Patinir. Huile sur bois. Vers 1510. | Domaine public.

Evangile de dimanche: le vin chaud du croyant…

Jean-Michel Poffet | L’invitation se fait de plus en plus pressante à rejoindre l’un des marchés de Noël qui désormais abondent en nos villes et sur nos places. Nous y trouverons vin chaud et thé à la cannelle, avec des produits artisanaux et quelques babioles, le tout agrémenté de mélodies de Noël. Pourquoi pas?
Les foules qui venaient se faire baptiser par Jean lui demandaient: “Que devons-nous faire?“ | © Evangile et peinture

Evangile de dimanche: quand le monde craque…

Jean-Michel Poffet | Un monde qui craque et un autre qui naît. Les derniers dimanches du temps liturgique nous parlent d’ébranlements et d’avènements. Les images sont saisissantes: voilà que s’obscurcit le soleil créé pour illuminer le jour, et la lune qui présidait à la nuit et au calendrier - dans le monde ancien - perd de sa clarté.
Un monde qui craque et un autre qui naît. Les derniers dimanches du temps liturgique nous parlent d’ébranlements et d’avènements. | © Pixabay

Evangile de dimanche: la soif du pouvoir, encore!

Jean-Michel Poffet | Décidément, Jésus est tenace et ne lâche pas le morceau. Pourquoi? Parce que les pauvres humains que nous sommes aiment le pouvoir.
"L’attrait du pouvoir n’a rien perdu de sa fascination." | © Pierre Pistoletti

Evangile de dimanche: nuls et penauds

Jean-Michel Poffet | Décidément, ils sont nuls ces disciples. Je ne veux pas relever seulement leur intelligence épaisse, peu au fait de la logique du Royaume. Après tout, ça ne fait que souligner la grandeur de l’Evangile et leur difficulté d’en mesurer la portée et de suivre ce Maître déroutant...
“Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille.“ | © Bernadette Lopez/Evangile et peinture.

Evangile de dimanche: rude et scandaleux

Jean-Michel Poffet | Loin de me choquer, les murmures des disciples me rassurent plutôt dans l’évangile de ce dimanche. Pourquoi? parce qu’ils sont en train d’entrevoir le sens et la portée de l’Incarnation: le Verbe se fait chair. Ils sont bouleversés, au sens littéral: jetés à terre par la promesse que fait Jésus de l’eucharistie.
« Cela vous scandalise ? Et quand vous verrez le Fils de l’homme monter là où il était auparavant !...“| Duccio di Buoninsegna, vers 1260.

Evangile de dimanche: Ce qui ne s’achète pas…

Jean-Michel Poffet | Une foule comme des brebis sans berger, c’était dimanche dernier; une foule affamée, c’est l’évangile de ce dimanche. Dans un premier moment, Jésus provoque les disciples: pour nourrir une foule il faut du pain, et du pain ça s’achète, en espèces sonnantes et trébuchantes.
Le lac de Tibériade dans son écrin de montagnes | © Flickr/randomexposure

Evangile de dimanche: le toucher de la foi…

Jean-Michel Poffet | Il a un air d’Orient cet évangile: des gens en deuil pleurent et crient; et dans la foule une femme tente à tout prix de toucher Jésus… Elle souffre d’hémorragie, après avoir épuisé médecines et médecins, et voit en lui un ultime recours: “Si je viens à toucher seulement son vêtement, je serai sauvée“.
La résurrection de la fille de Jaïre par Ilia Répine (1871) | Wikimedia Commons / DDP

Evangile de dimanche: bienheureuse réquisition!

Jean-Michel Poffet | Ce dimanche, beaucoup célèbrent la Fête du Saint Sacrement: non pas d’abord l’institution de l’eucharistie mais le don de cette fidèle présence au cœur de nos églises. En un mot: l’Hôte du tabernacle, éclairé par la lampe du sanctuaire, attend notre visite, notre présence adorante et priante.
Jésus, ayant pris du pain et prononcé la bénédiction, le rompit, le leur donna, et dit : « Prenez, ceci est mon corps. » | Flickr/Lawrence OP/CC BY-NC-ND 2.0

Jean-Michel Poffet

Originaire de Fribourg, Jean-Michel Poffet est dominicain. Pour lui, méditer les saintes Ecritures, “c’est plonger dans les profondeurs de l’humain, aussi avec ses peurs et ses lâchetés”. Exégète passionné, son intérêt pour la Bible est de toujours. Il a suivi un cursus d'étude à l'Institut biblique de Rome qu'il a complété par une thèse en histoire de l'exégète, après son ordination sacerdotale et quelques années de ministère pastoral à Genève. Le Frère Jean-Michel Poffet a été nommé directeur de l'Ecole biblique et archéologique française de Jérusalem en 1999 et a passé dix ans à ce poste.

Im Blog von Jean-Michel Poffet