"C’est quand on est libéré du vieil homme que l’on peut arpenter le monde au souffle de l’Esprit" | © Pixabay
Blog
"C’est quand on est libéré du vieil homme que l’on peut arpenter le monde au souffle de l’Esprit" | © Pixabay

Quand on a tout perdu, une vie nouvelle devient possible

Jean-Blaise Fellay | On a souvent dépeint saint Ignace, le fondateur de la Compagnie de Jésus, comme un homme à la volonté de fer, se fixant des objectifs précis et les menant à chef avec une détermination sans faille.

La haine de Noël

Jean-Blaise Fellay | On savait le Marché de Noël de Strasbourg menacé depuis des années. L’attentat du 13 décembre s’est produit malgré toutes les mesures de sécurité.
"Si nous avons perdu le sens de cette Nuit, c’est que notre âme est morte". Jean-Blaise Fellay, sj | © Pixabay

Le peuple contre les élites

Jean-Blaise Fellay | A la surprise des commentateurs politiques, des élections récentes voient des personnalités et des partis situés très à droite l’emporter en Europe, aux USA et en Amérique latine. Il semblait acquis que les positions libérales, politiquement et culturellement, avaient obtenu une victoire générale depuis l’écroulement de l’Union soviétique en 1989.
Comme le nouveau président brésilien Jair Bolsonaro, les leaders d'extrême droite ont le vent en poupe | © Jeso Carneiro/Flickr/ CC BY-NC 2.0

Rien de nouveau sous le soleil

Jean-Blaise Fellay | Vous êtes surpris que de tendres protecteurs des animaux se mettent à briser des vitrines de boucher et agresser des employés d’abattoirs? Ne savez-vous pas que la haine est souvent l’autre face de la foi?
Le véganisme possède certains traits religieux (Pixabay.com)

Rencontre au COE: un bel exemple d’humanité

Jean-Blaise Fellay | J’ai été très heureusement surpris par la rencontre entre les membres du Conseil Œcuménique des Églises (COE) et le pape François. Elle s’est déroulée dans la plus grande simplicité, sans apparat protocolaire, dans une atmosphère marquée par le respect, l’attention, la ferveur contenue.
Le pasteur Olaf Tveit, secrétaire général du COE et le pape François | © WCC Albin Hillert

La messe du pape à Genève: une occasion manquée

Jean-Blaise Fellay | Peut-être avons-nous été surpris en Suisse romande par la visite du pape François à Genève. Le projet a sans doute été conçu dans les hautes sphères ecclésiastiques, qui ont souhaité une rencontre au plus haut niveau avec le Conseil œcuménique à Genève.
"La rencontre avec le peuple chrétien n’aurait pas dû prendre la forme d’une simple messe réservée aux catholiques." Jean-Blaise Fellay | © Flickr/catholicism/CC BY-NC-SA 2.0

L’abbé Breuil: le "pape de la Préhistoire"

Jean-Blaise Fellay | Des hommes d’Eglise français ont été des pionniers de la paléontologie, un exemple en est l’abbé Henri Breuil. Né en 1877, il entre au séminaire de Saint-Sulpice en 1895. L’époque est marquée par des rapports difficiles entre la science et la foi.
L’abbé Breuil (1877-1961) avait consacré toute sa vie à l’art et aux techniques des vieux ancêtres de l’humanité | DR

Indispensable purgatoire

Jean-Blaise Fellay | Un débat confessionnel s’est instauré autour du Purgatoire, lieu théologique situé entre le ciel et l’enfer dans l’au-delà chrétien. C’est un dogme catholique inacceptable pour un protestant, note un théologien réformé. Non, il s’agit d’un développement médiéval qui a des sources scripturaires et surtout un lien profond avec le sacrement de réconciliation, rétorquent les adeptes catholiques.
Si la plénitude de la réconciliation se situe dans la Bonté divine, nous devons y tendre dès maintenant, selon Jean-Blaise Fellay | © Pixabay

Le christianisme va-t-il mourir?

Jean-Blaise Fellay | En 1977, Jean Delumeau, grand historien de la Renaissance, posait la question. En effet, il faut le constater, une forme de christianisme est en train de disparaître. Celui qui est apparu à la Renaissance ou plus exactement à la suite du Concile de Trente.
"J’ai de plus découvert progressivement, avec admiration, la richesse incroyable des différentes cultures chrétiennes". | © Pixabay

De l’alpage au barrage

Jean-Blaise Fellay | J’ai assisté à la construction du barrage du Mauvoisin, dans les années 1950. Il était à l’époque le plus haut barrage-voûte du monde. Rehaussé, il représente encore aujourd’hui une réalisation remarquable.Son impact sur l’économie de la vallée fut gigantesque.
Le barrage de Mauvoisin en Valais | wikimedia commons CC BY-SA 2.0

Jean-Blaise Fellay

Historien de l’Eglise, il a été rédacteur de la revue Choisir, professeur à l’Institut Philanthropos, Père spirituel des séminaires de Lausanne-Genève-Fribourg et de Sion, il est actuellement responsable de la communauté de Notre-Dame de la route à Fribourg.


Voir aussi: Les Jésuites de Suisse romande

Im Blog von Jean-Blaise Fellay