"La rencontre avec le peuple chrétien n’aurait pas dû prendre la forme d’une simple messe réservée aux catholiques." Jean-Blaise Fellay | © Flickr/catholicism/<a href="https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/legalcode" target="_blank">CC BY-NC-SA 2.0</a>
Blog
"La rencontre avec le peuple chrétien n’aurait pas dû prendre la forme d’une simple messe réservée aux catholiques." Jean-Blaise Fellay | © Flickr/catholicism/CC BY-NC-SA 2.0

La messe du pape à Genève: une occasion manquée

Jean-Blaise Fellay | Peut-être avons-nous été surpris en Suisse romande par la visite du pape François à Genève. Le projet a sans doute été conçu dans les hautes sphères ecclésiastiques, qui ont souhaité une rencontre au plus haut niveau avec le Conseil œcuménique à Genève.

L’abbé Breuil: le "pape de la Préhistoire"

Jean-Blaise Fellay | Des hommes d’Eglise français ont été des pionniers de la paléontologie, un exemple en est l’abbé Henri Breuil. Né en 1877, il entre au séminaire de Saint-Sulpice en 1895. L’époque est marquée par des rapports difficiles entre la science et la foi.
L’abbé Breuil (1877-1961) avait consacré toute sa vie à l’art et aux techniques des vieux ancêtres de l’humanité | DR

Indispensable purgatoire

Jean-Blaise Fellay | Un débat confessionnel s’est instauré autour du Purgatoire, lieu théologique situé entre le ciel et l’enfer dans l’au-delà chrétien. C’est un dogme catholique inacceptable pour un protestant, note un théologien réformé. Non, il s’agit d’un développement médiéval qui a des sources scripturaires et surtout un lien profond avec le sacrement de réconciliation, rétorquent les adeptes catholiques.
Si la plénitude de la réconciliation se situe dans la Bonté divine, nous devons y tendre dès maintenant, selon Jean-Blaise Fellay | © Pixabay

Le christianisme va-t-il mourir?

Jean-Blaise Fellay | En 1977, Jean Delumeau, grand historien de la Renaissance, posait la question. En effet, il faut le constater, une forme de christianisme est en train de disparaître. Celui qui est apparu à la Renaissance ou plus exactement à la suite du Concile de Trente.
"J’ai de plus découvert progressivement, avec admiration, la richesse incroyable des différentes cultures chrétiennes". | © Pixabay

De l’alpage au barrage

Jean-Blaise Fellay | J’ai assisté à la construction du barrage du Mauvoisin, dans les années 1950. Il était à l’époque le plus haut barrage-voûte du monde. Rehaussé, il représente encore aujourd’hui une réalisation remarquable.Son impact sur l’économie de la vallée fut gigantesque.
Le barrage de Mauvoisin en Valais | wikimedia commons CC BY-SA 2.0

L'étrange laïcité genevoise

Jean-Blaise Fellay | A propos de Genève, on voit régulièrement apparaître dans les médias deux formulations devenues banales: "la cité de Calvin" et "la République laïque", censées représenter des caractéristiques fondamentales de la ville du bout du lac.
Genève se veut une "République laïque" | © Pierre Pistoletti

Cachez ce bœuf que je ne saurais voir!

Jean-Blaise Fellay | Les crèches de Noël sont aujourd’hui pourchassées car considérées comme prosélytes. Ce n’est pas le souvenir que j’en ai gardé de mon enfance. C’était au contraire, au cœur de la fête, une apparition merveilleuse et innocente.
"Le bœuf placide mais robuste compagnon du laboureur représentent l’évidence de la vie quotidienne" | © Pixabay

Johnny: le dernier coup du rocker

Jean-Blaise Fellay | Les funérailles nationales de Johnny Hallyday ou comment un mauvais garçon devient un symbole national. Il attire 800'000 personnes dans les rues de Paris et regroupe 700 bikers aux pieds de l’église de la Madeleine, le tout sous l’égide du jeune président de la République française.
Les funérailles nationales de Johnny Hallyday ou comment un mauvais garçon devient un symbole national | © DR

Rejeter la Sagesse?

Jean-Blaise Fellay | Nous avons la chance d’avoir ces jours des textes du Livre de la Sagesse dans les lectures liturgiques. Ces documents sont souvent négligés, parfois même proscrits.
"Les Réformateurs du 16e siècle ont jeté le discrédit sur la pensée et la philosophie grecques, considérées comme païennes." (© pxhere.com)

Transhumanisme: de l'homme augmenté à l'homme divinisé

Jean-Blaise Fellay | Le transhumanisme nous propose un "homme augmenté" grâce à l'apport des sciences modernes. Un savoir multiplié par l'informatique, allongé par la médecine, transformé par les implants jusqu'à en faire un être nouveau et lui donner une forme d'éternité: "l'homme-dieu".
"L’idée d’un homme-dieu est au cœur du christianisme" (Photo: Pixabay)

Jean-Blaise Fellay

Né en 1941, entrée chez les jésuites en 1961, spécialiste de l’Histoire de l’Eglise, est engagé comme directeur spirituel aux Séminaires diocésains des Diocèses de Lausanne, Genève et Fribourg et de Sion.

Les Jésuites de Suisse romande

Im Blog von Jean-Blaise Fellay