L'élection de deux femmes au Conseil fédéral a provoqué des commentaires dithyrambiques | © Ruben Sprich/Keystone
Blog
L'élection de deux femmes au Conseil fédéral a provoqué des commentaires dithyrambiques | © Ruben Sprich/Keystone

Mesdames, courage!

Claude Ducarroz | Triomphe féminin! Le vocabulaire est devenu dithyrambique pour saluer l’élection simultanée de deux femmes au Conseil fédéral. Une première dans notre histoire suisse. On peut comprendre les accents glorieux de tels commentaires. Encore convient-il de rester modeste, tant la route est encore longue, même dans notre société dite "libérale avancée", pour concrétiser l’égalité hommes-femmes.

Ah! le pouvoir…

Claude Ducarroz | L’actualité avance par vagues. Après la houle liée au sexe, dans le déferlement des scandales provoqués par l’affaire Weinstein, voici la déferlante des esclandres autour d’un certain (mauvais) usage du pouvoir.
Les autorités politiques cèdent facilement aux mirages du pouvoir (Photo:Pixabay)

La parole au peuple. Exprimez-vous!

Claude Ducarroz | Dans sa lutte contre les abus sexuels perpétrés par des membres du clergé, le pape François, après avoir établi un diagnostic pertinent dans la culture du cléricalisme, a lancé deux initiatives intéressantes.
Les fidèles sont appelés à s'exprimer sur les scandales des abus sexuels (Photo d'illustration) | © IDEA/Flickr/CC BY-NC-SA 2.0

Foin du cléricalisme!

Claude Ducarroz | Non! Je ne veux pas rajouter une couche à l’interminable litanie des lamentations. Même si, à propos des abus sexuels commis par des membres du clergé catholique, il faut continuer d’exiger compassion et compensation à l’égard des victimes, et une juste punition à l’égard des coupables.
"Le partage entre les prêtres et les autres membres du peuple de Dieu n’est-il pas une meilleure garantie de communion dans l’animation de la communauté?" | © Flickr/catholicism/cc

Philipp ou Nicolas?

Le grand écrivain américain Philip Roth est décédé le 22 mai dernier à l’âge de 85 ans. Certains exégètes de sa vie et de son œuvre n’ont pas manqué de souligner son athéisme clairement assumé. Il a écrit par exemple: «Quand plus personne ne croira en Dieu, il y aura enfin la paix dans ce monde.» J’avoue que cette petite phrase, plantée dans mon esprit comme une flèche, continue de me faire réfléchir.
Nicolas de Flüe a joué un rôle important pour l'histoire suisse (dessin rz)

Ainsi donc…  Je m’interroge!

Claude Ducarroz | Je lis dans une déclaration du cardinal Ladaria, préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi, en date du 30 mai 2018 : "L’Eglise ne possède pas la faculté de conférer aux femmes l’ordination sacerdotale… C’est une décision du Seigneur et des apôtres… Cette sentence doit être gardée de manière définitive par tous les fidèles de l’Eglise...
Des femmes prêtres existent dans certaines confessions, ici les catholiques-chrétiens | © Bernard Litzler

Retour à l’essentiel

Claude Ducarroz | Faut-il en rajouter une couche? Qui n’a pas encore exprimé quelque pensée profonde à l’occasion des 50 ans de mai 68? Chacun y est allé de son analyse, de son bilan, de sa critique. Je ne vais donc pas prolonger le concerto discordant des grandes déclarations définitives.
Qui n’a pas encore exprimé quelque pensée profonde sur mai 68? | © MAXPPP Philippe Gras/Le Pictorium/Keystone

Et après?

Et voilà! C’est déjà fini. Pâques est passée. On a profité des vacances, malgré le temps maussade. Certains sont venus à l’église. Il y avait foule en quelques endroits privilégiés. C’était en "petit comité liturgique" dans la plupart des sanctuaires plus modestes.
Après Pâques, les chrétiens doivent continuer à témoigner de la résurrection (Photo:Bert Kaufmann/Flickr/CC BY-NC 2.0)

Effets collatéraux

Claude Ducarroz | La sinistre "affaire Harvey Weinstein" n’a pas fini de provoquer quelques effets surprenants. Dans un premier temps, ces révélations sordides ont suscité des indignations planétaires qui ont remis en question, surtout dans certains milieux, le comportement de beaucoup d’hommes à l’égard des femmes.
La discrimination envers les femmes est encore monnaie courante dans le monde (Photo:Scottmontreal/Flickr/CC BY-NC 2.0)

Ils m’énervent…

Claude Ducarroz | Oui, ils m’énervent, tous ces Suisses – mes chers compatriotes! – qui prennent prétexte de ses imperfections pour dauber sur l’Union européenne. Parce qu’elle traverse quelques difficultés, ils font tout pour empêcher un quelconque rapprochement de la Suisse avec la Communauté de nos voisins.
Le pape a appelé l'Europe a retrouver sa mémoire (Photo:EU2017EE/Flickr/CC BY 2.0)

Claude Ducarroz

Claude Ducarroz est né en 1939 dans une famille de paysans fribourgeois. Ordonné prêtre en 1965, il a accompli ses études théologiques à Fribourg, Rome, Munich et Paris. Son parcours de ministère l'a conduit dans plusieurs paroisses, mais aussi dans la formation des séminaristes, dans l'aumônerie de la jeunesse et à la direction de l'Ecole de la foi. Il est connu pour ses engagements œcuméniques (Groupe des Dombes), sa sensibilité aux problèmes de société et ses interventions dans les médias. Il a publié plusieurs livres mêlant la spiritualité à la pastorale, dont Pour que plus rien ne nous sépareEn toute sincérité, Ces espérances qui me font vivre, Fleurs de vie ainsi que des entretiens avec Jean-Marc Richard, Rencontres au cœur de l’humain (Editions de la Sarine). Retrouvez ses homélies, articles et livres sur sa page internet.

Im Blog von Claude Ducarroz